Youssef En-Nesyri se prépare pour le derby

Julen Lopetegui, coach du FC Séville, a exprimé son enthousiasme de reprendre de la compétition qui démarrera pas le derby sévillan suivi du choc contre Barcelone. 

Le derby sévillan, prévu ce jeudi à 22h00, sera un match suivi mondialement selon le technicien espagnol. “Je pense que ce premier match est unique et spécial, comme tous les derbys. Il est sûrement l’un des plus intenses et excitants au monde. Il aura une attention mondiale incroyable, ce qui le rendre encore plus attrayant”, a déclaré l’entraîneur de l’équipe Nervionense.

Lopetegui aura un problème de riche à résoudre. L’espagnol a déja l’équipe type en tête mais doit encore résoudre le problème du choix de l’attaquant de pointe. L’entraîneur est resté fidèle à l’idée que Luuk de Jong était son buteur attitré. À tel point que ses deux rivaux de début de saison ont été mis hors jeu (Chicharito et Dabbur). Cependant, la signature du Lion de l’Atla, Youssef En-Nesyri a généré une réelle concurrence avec l’attaquant néerlandais.

L’entraîneur de Nerviano faisait tourné son effectif avant la pandémie, Séville a disputé plusieurs matchs décisifs tous les trois jours, ce qui va être le cas dès la reprise. La rotation sera régulière mais aucun joueur ne veut rater les deux premiers matchs contre le Betis et Barcelone. Munir El Haddadi espère gratté quelques minutes alors que de Jong et En-Nesyri veulent faire partie du 11 de base.

Lopetegui préfère de Jong

De Jong reste sur un très bon match à Wanda avec un superbe but. Le géant hollandais apparaît généralement les soirs où il est le moins attendu, comme lors du dernier derby où il a marqué le but vainqueur, ou au Bernabéu avec un doublé. Lopetegui lui fait beaucoup confiance et il partira avec l’avantage d’être la référence «9» dans ce derby.

En-Nesyri force sa présence

L’Oranje presse mais le Lion de l’Atlas a bien aiguisé ses griffes depuis son arrivée à Seville. La force avec laquelle Youssef En-Nesyri a marqué les esprits à Séville augmente ses chances de figurer dans le 11 de base. L’international marocain a inscrit trois buts en championnat en seulement trois matchs. Son premier doublé sévillan à domicile contre Osasuna avait libéré Lopetegui d’un forte pression. Le Lion de l’Atlas a également marqué un but décisif en Ligue Europa en Roumanie. 

De plus, le Real Betis est un adversaire qui lui réussit bien puisqu’il lui a déja planté 4 buts dont un hattrick historique. 
Un vrai casse tête chinois pour Lopetegui qui pourrait surprendre tout le monde en alignant d’emblée ses deux géants