DTN : Naybet gagne son bras de fer contre Zaki et conserve son poste

les dessous de l'affaire Naybet et Zaki

Tout le monde le voit à part ceux qui portent des ouillères. Badou Zaki convoite clairement le poste de directeur des équipes nationales afin d’approcher les internationaux marocains comme par le passé.

Ce n’est pas tant l’amour pour la tanière qui guide sa motivation mais bien son objectif de contrôler la carrière des Lions de l’Atlas. C’était déja le cas par le passée ! Bien des joueurs ont confié leur carrière à son comparse de toujours, El Hassouni pour espérer être sélectionnés. Sofiane Boufal pourra nous expliquer pourquoi il ne voulait plus être convoqué au temps de Badou Zaki.

Un bras de fer maroco-marocain

On apprend que ce poste, tant réclamé par Badou Zaki depuis sa démission du DHJ, sera finalement confié à son rival de toujours, Noureddine Naybet. Une décision qui survient à la suite de multiples alertes adressées au DTN, Osian Roberts. Ce dernier a finalement écarté l’idée d’intégrer Zaki, Taoussi et Jamal poussés par l’Amicale pour s’accaparer sa direction.

Juge du bras de fer, le gallois se montre coriace et intraitable ! Sa réunion avec Fouzi Lekjaa ne l’a nullement bousculé puisque Osian Roberts refuse encore et toujours d’intégrer Badou Zaki, en dépit de l’instance du président de la FRMF. Le patron du football marocain a défendu la présence de symboles marocains pour justifier la présence de Zaki. La réplique de Roberts fut de proposer le nom d’un symbole incontestable, Noureddine Naybet. Ce dernier occupait déja le poste à titre provisoire.

Ainsi, la fonction de Directeur des sélections nationales sera finalement confiée à l’ancien capitaine desLions de l’Atlas, Noureddine Naybet.