Vahid Halilhodzic a dévoilé ce jeudi une nouvelle liste de 26 internationaux marocains à l’occasion de matchs amicaux contre le Sénégal et la République démocratique du Congo. L’une des choses qui tape à l’œil est l’importante diminution de joueurs issus des formations françaises avec notamment la surprenante suppression du cadre Younès Belhanda des listes du sélectionneur bosnien.

L’équipe dévoilée compte une majorité de joueurs issus des Pays-Bas (7 joueurs) et d’Espagne (7 joueurs). Cinq joueurs locaux, quatre joueurs de Belgique, trois de France et deux d’Allemagne complètent la liste des 26 joueurs. La fédération marocaine s’est vraisemblablement bien préparée à cette diversité linguistique, officialisant le Belgo-Marocain Mousa Elhabchi en tant qu’analyste-vidéo, mais également de traducteur au sein de l’équipe nationale marocaine.

Il y a quelques années, plusieurs rumeurs circulaient sur les réseaux concernant la formation de “clans” entre joueurs de l’équipe du Maroc. L’information a été confirmée par Sofyan Amrabat lors de son passage dans l’interview avec Andy van der Meijde. Vahid Halilhodzic est en proie de reconstruire une toute nouvelle équipe. Pour cela, plusieurs profils principaux ont été écartés du groupe dont Younès Belhanda, Sofiane Boufal, Fayçal Fajr et Youssef Aït Bennasser. Le sélectionneur compte essayer ses tactiques de jeu avec des formations néerlandaises, espagnoles et locales.

Deux matchs amicaux sont pour cette raison planifiés face au Sénégal (09/10) et la République démocratique du Congo (12/09). Les deux rencontres se joueront au Stade de Rabat.