Image lionsdelatlas par défaut

Les Lions de l’Atlas ne séduisent plus, pire encore, ils ne font plus rêver leurs propres Lionceaux contraints de quitter l’un aprés l’autre la taniére (FRMF) à travers laquelle nos jeunes joueurs binationaux n’entrevoient aucune réelle perspective d’un avenir footballistique radieux. Ainsi, aprés Younés Bnou-Marzouk et Younés Kaabouni, nous apprenons que la grande révélation du Mondialito 2013, Karim Achahbar, envisagerait lui aussi de poursuivre sa carriére internationale avec la Fédération Fran&ccedilaise de Football.

Selon notre source, le jeune attaquant Guingampais &acircgé de 18 ans , qui a fait ses débuts avec l’équipe Pro en Janvier 2014, pourrait lui aussi rejoindre Clairefontaine afin de défendre les couleurs des bleuets U19 en compagnie de son comparse, Younés Bnou-Marzouk. Un proche du joueur explique que cette décision pourrait être prise car “. Karim est fran&ccedilais, il est né en France. Il choisira sa sélection, il a aussi la possiblité d’aller voir à Clairefontaine si l’organisation est meilleure que celle proposée par le Maroc. Rappelons tout de même que Karim Achahbar travaille avec l’agent de Mehdi Benatia, Moussa Sissoko, ce dernier lui prodiguera les bons conseils et la meilleure voie à suivre pour une gestion intelligente de sa carriére.

Pauvre Pim Verbeek, directeur sportif des équipes nationales de jeunes, qui a multiplié les efforts pour convaincre nos jeunes talents binationaux à adhérer au projet sans queue ni tête de la FRMF. Malheureusement pour le technicien Neerlandais, il ne peut que déplorer l’effondrement de son chantier ébranlé par une gestion fédérale catastrophique et par un lobby Pro-local très puissant à l’origine des inquiétudes et des hésitations des jeunes talents binationaux évoluant en Europe.

Attendons-nous à une décision similaire du capitaine des Lionceaux U15, l’Anderlechois, Nabil Jaadi, qui n’exclue pas la possibilité de rejoindre un jour les Diables Rouges comme ses aînés Marouane Fellaini, Nacer Chadli et Yassine El-Ghanassy ou encore le jeune Zakaria Bakkali.