Image lionsdelatlas par défaut

Une dizaine de légendes du football africain dont le Abdoulaye Traoré dit Ben Badi, Patrick Mboma, Bernard Lama ont été distinguées à Abidjan dans la nuit de jeudi à vendredi, au cours de la 4è édition de la nuit du football africain (NFA), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

L’initiateur de cet événement, Yves Sawadogo a exprimé sa satisfaction pour cette édition qui est «la confirmation de sa maturité». Selon le guinéen, Aboubacar Sidiki Camara dit «Titi Camara», « c’est avec beaucoup de fierté “qu’il « partage cette soirée “, dédiant son trophée au football africain et à la jeunesse. L’ancien porteur du numéro 10 des Eléphants de Côte d’Ivoire, Abdoulaye Traoré dit Ben Badi s’est également dit « fier d’être parmi les récipiendaires”de cette soirée de distinction. Pour sa part, le camerounais, Patrick Mboma « très touché “cette distinction, a rappelé que sa carrière a été marquée par son passage au sein des Lions indomptables du Cameroun. Quant à l’actuel entraîneur de la RD Congo , Claude Le Roy, qui a parcouru de nombreux pays d’Afrique en tant que coach parmi lesquelles, le Sénégal, le Cameroun s’est dit « très fière d’appartenir à cette communauté “africaine de football. L’ancien gardien de but français, Bernard Lama, qui foule pour la première fois avec beaucoup d’émotion, la terre ivoirienne a exprimé sa joie de retrouver son collègue Eléphant, Alain Gouamené, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations de football au Sénégal en 1992. A son tour, l’Ivoirien Kalou Bonaventure a rendu un hommage à son défunt père. «J’ai appris le respect et la considération de celui qui est dans le besoin “auprès de mon père, a-t-il témoigné. « C’est un honneur pour moi de recevoir cette distinction (. ). Il y’a des joueurs qui nous ont montré le chemin », a souligné Frédéric Oumar Kanouté du Mali pour qui l’on doit « se mettre ensemble pour faire des choses positives en Afrique ». El hadj Diouf du pays de la Téranga, le Sénégal, a rendu un hommage à l’ex-international ivoirien Laurent Pokou, décédé récemment à Abidjan. Cette cérémonie “riche en couleur et en émotion” a été l’occasion pour rendre un hommage à titre posthume à Laurent Pokou et Stephen Keshi (Nigeria) pour leur contribution au développement du football africain.