Walid Regragui

Ce samedi matin a eu lieu la conférence de presse du sélectionneur marocain Walid Regragui. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas a clarifié les situations sur plusieurs sujets et sur son plan de jeu avant la rencontre face à la sélection Belges, favorite du groupe du “de la mort”.

Mazraoui n’est toujours pas OUT pour le match face à la Belgique. Je pense qu’il sera présent InchaAllah. Hakimi, lui ou Saiss ont des douleurs mais faut passer outre, c’est un Mondial. Il faut mourir sur le terrain quitte à prendre des risques.”

On veut se qualifier. Certains disent qu’on est obligé de gagner demain. Ce n’est pas vrai. On peut faire nul et voir la Croatie faire nul aussi. Le plus important, c’est de prendre des points. C’est du top niveau là, faut être cohérent.”

On est dans le groupe de la mort. Regardez ce qu’a proposé le Canada. Mais personne n’est encore qualifié là. Ce sera différent demain. En plus, nous on a joué à 13h le premier match, il faisait très lourd. Là, on aura plus de fraîcheur.

On est en mission nous mais la Belgique est favorite. Avec l’effectif qu’ils ont, c’est normal même si on a le meilleur gardien du monde nous (rires). J’espère que demain, ils nous respecteront pas. Mais la Croatie nous a respecté.”

Pour passer un cap, on doit avoir plus de maîtrise technique. Si on veut poser des problèmes à la Belgique, on doit être efficace sur nos temps forts. Après nous, on vient en CdM avec des joueurs avec faible temps de jeu. Ziyech joue pas beaucoup, Boufal n’a pas joué les derniers matchs. Amallah ça fait 1 mois et demi qu’il est au placard. En Nesyri est remplaçant à Séville et Aguerd était blessé à la cheville. Ça nous a manqué mais je suis optimiste car on va monter en puissance du coup.”

On ne va pas se calquer sur le Canada. Ils ont des qualités spécifiques, ce sont des athlètes, ça court, ça va très vite. Ils jouent libérés. Mais, le Belgique a aimé ce match car le Canada a laissé beaucoup d’espaces. Nous, il faudra le bon équilibre.”

La Belgique n’aime pas courir après le ballon. Pour ça qu’on devra essayer de confisquer le ballon dans ce match. Le milieu sera important. Il faudra trouver l’ouverture dans leur défense à trois et garder l’équilibre entre la défense et l’attaque.”

Il faut qu’on soit confiant et plus relâché. Je pense à Sofiane Boufal notamment. Il aura un match où il se sentira mieux demain. Ce sera différent. Avant de venir ici, j’avais un plan en tête. Pour le moment, on est bien. Demain, je continuerai mon plan.”