De nombreux internationaux évoluant en Serie A sont actuellement coincés dans leurs clubs. Les autorités italiennes ne les autorisent pas à rejoindre leur sélection en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19.

L’Inter, l’As Rome, la Lazio, la Fiorentina, Sassuolo et le Genoa sont concernés.

Romelu Lukaku va peut-être devoir renoncer aux prochains matchs de l’équipe de Belgique. L’attaquant de l’Inter fait partie des nombreux internationaux actuellement bloqués dans leurs clubs en Serie A.

Les autorités italiennes ne les autorisent pas à rejoindre leur sélection en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

Six clubs sont concernés par ces mesures restrictives. Et pas n’importe lesquels: l’Inter, l’AS Rome, la Lazio, la Fiorentina, Sassuolo et le Genoa. Ces équipes ont été placées en situation d’isolement après la détection de cas de coronavirus dans leurs rangs.

Les joueurs de ces formations ne sont autorisés à sortir que pour aller s’entraîner dans une bulle sanitaire mise en place par leur club.

Autant dire que beaucoup d’internationaux sont impactés. Les fédérations des pays concernés vont devoir contacter les autorités italiennes pour voir si leurs joueurs peuvent être libérés. Des décisions seront prises au cas par cas.

Lautaro, Brozovic, Immobile, Hakimi…
En attendant, c’est une pluie de stars qui se retrouvent coincées en ce début de trêve internationale, à l’instar de Lautaro Martinez (Inter/Argentine), Marcelo Brozovic (Inter/Croatie), Nicolo Barella (Inter/Italie), Achraf Hakimi (Inter/Maroc), Lorenzo Pellegrini (AS Rome/Italie), Henrik Mkhitaryan (AS Rome/Arménie), Ciro Immobile (Lazio/Italie), Sergej Milinkovic-Savic (Lazio/Serbie), Francesco Acerbi (Lazio/Italie), Francesco Caputo (Sassuolo/Italie), Manuel Locatelli (Sassuolo/Italie) ou Domenico Berardi (Sassuolo/Italie).