RSB-TP

Les finalistes de la Coupe de la Confédération CAF TotalEnergies seront connus ce dimanche à l’occasion des demi-finales retour à Johannesburg et à Berkane.

Le Tout Puissant Mazembe et Orlando Pirates partent avec une longueur d’avance grâce à des victoires 1-0 et 2-0 respectivement, mais Berkane et Al Ahli Tripoli n’ont pas dit leur dernier mot.

Renaissance Berkane – TP Mazembe, Stade Municipal de Berkane, 19h00 GMT

Comme à son habitude, Berkane n’a pas bien voyagé la semaine dernière à Lubumbashi. Malgré un match solide, les Marocains se sont inclinés au bout du bout face à Mazembe. Une défaite regrettable tant les hommes de Florent Ibenge ont quasiment réalisé le match qu’il fallait. A la maison ce dimanche, Berkane va devoir se lâcher. Un but à remonter et d’autres à inscrire pour accrocher cette finale à Uyo au Nigeria.

Après son titre en 2020, Berkane ne jure que de retrouve à nouveau le trophée de la Coupe de la Confédération. Il faudra pour cela montrer plus notamment sur le plan offensif face à Mazembe. Difficile à trouver en RD Congo, els attaquants Chadrack Muzungu ou encore El Bahri pourront bénéficier du soutien de leur public.

Le scénario semble parfait pour les Corbeaux. Avec leur victoire 1-0 à l’aller, ils ont de quoi voir venir. Laisser le jeu à Berkane qui doit marquer et procéder par des contres, les différentes stratégies doivent trotter dans la tête du coach Franck Dumas. Mais contrairement à Berkane, Mazembe voyage plutôt bien sur le continent. Avec toute son expérience des compétitions interclubs, le club congolais sait obtenir des résultats loin de leur base.

Orlando Pirates – Al Ahli Tripoli, Orlando Stadium, Johannesburg, 16h00 GMT

Le travail semble avoir été fait à l’aller. Mais en football, il ne faut jamais se reposer sur ses acquis. Orlando Pirates a réalisé la meilleure opération de ces demies. A l’aller, les Bucanneers se sont imposés 2-0 avec une grande probabilité de se qualifier pour la finale au Nigeria.

La tranquillité de Richard Ofori dans les buts est l’une des armes des Pirates. 6 matchs, 5 clean sheets et un seul but encaissé sur penalty, c’est la feuille de stats du gardien ghanéen. Avec lui, son compatriote Kwame Prepah qui met à mal les défendes adverses. Les Sud-africains ont à portée de main une nouvelle finale de compétition africaine après la dernière en Ligue des champions en 2017. A moins qu’Al Ahli ne décide autrement.

Le club libyen réalise jusque-là une belle compétition. Mais à l’aller, les hommes de Tripoli ont manqué de ressources. Très bien pris en début de match par les Pirates qui ont rapidement inscrit deux buts. Il faudra désormais trouver des solutions contre une équipe difficile à bouger à la maison. Mais Al Ahli Tripoli a montré qu’elle peut mettre en doute les meilleures équipes de cette Coupe de la Confédération. (cafonline)