Image lionsdelatlas par défaut

L’ancien sélectionneur national de la Côte d’Ivoire,Yéo Martial,mesure la délicatesse du match qui opposera les Éléphants aux Lions de l’Atlas le 11 novembre prochain. Le Maroc n’a besoin que d’un match nul. Tandis que la Côte d’Ivoire doit absolument gagner. mais pour le technicien ivoirien ” Cela dit, il s’agit d’un match de football. L’équipe de Côte d’Ivoire, dans un bon jour est capable d’émerveiller. Il ne faut pas s’alarmer ” explique-t-il pour rassurer ses lecteurs.

Pour Yéo Martial, c’est un match qu’il faut prendre avec beaucoup d’appréhensions. ” Parce que nous avons enregistré deux contre performances sur nos installations. Et puis, nous avons en face une équipe qui arrive avec un entraîneur qui connaît bien notre équipe, Hervé Renard. Après avoir joué plusieurs fois contre nous, il connait nos forces et nos faiblesses et en plus, ils viennent avec un avantage d’un point. Je crois qu’ils vont beaucoup jouer sur cet acquis. ” prévoit-il avant d’ajouter qu’il n’y aura pasdeux manières de jouer un tel match. “Il faut y aller en attaquant à outrance. Mais en restant très concentré derrière. Chercher en permanence le contrôle du ballon. Ne rien lâcher à l’adversaire. En un mot, être agressif, vigilant et réaliste en attaque. Cela demande beaucoup d’efforts, une bonne condition physique et beaucoup de lucidité en attaque. Car dans ce type de rendez-vous, il faut pouvoir concrétiser la moindre occasion de but. Sinon, c’est vous qui encaissez et cela peut vous couper l’herbe sous les pieds. Il ne faut surtout pas prendre en compte ce que raconte le public où se mettre la pression inutilement. Il faut jouer son match à fond. ”