Image lionsdelatlas par défaut

Le Maroc participe cette année à sa premiére Coupe du Monde U-17 de la FIFA, aprés avoir accueilli la Coupe d’Afrique U-17 de la CAF et disputé pour la premiére fois cette épreuve. Les Lionceaux de l’Atlas ont tout de même remporté deux fois le Championnat d’Afrique du Nord U-17, en 2007 et 2011, et terminé deuxiémes en 2009.

Le parcours de la sélection marocaine en Coupe d’Afrique U-17 2013 a été exceptionnel pour une premiére participation. Poussés par leur public, les Lionceaux de l’Atlas ont terminé premiers du Groupe A avec sept points, devant la Tunisie, le Gabon et le Botswana. Aprés avoir assuré leur qualification pour EAU 2013 en parvenant en demi-finales, les Marocains ont perdu (1:2) face à la Cote d’Ivoire, future championne d’Afrique. Ils ont fini à la quatriéme place aprés s’être inclinés aux tirs au but (10:11) face à la Tunisie, la prolongation n’ayant pas permis de départager les deux équipes (1:1). Le sélectionneur Abdellah El Idrissi peut s’appuyer sur un groupe de jeunes joueurs prometteurs évoluant aux quatre coins du monde, dont le buteur Younes Bnou Marzouk qui joue à Metz, Hamza Sakhi, de Ch&acircteauroux, et le duo Nabil Jaadi et Bilal Jellal, d’Anderlecht, sans oublier Mohamed El Bouazzati, du Borussia Dortmund. L’effectif ne manque pas non plus de joueurs exer&ccedilant dans le championnat national avec Walid Essabar du Raja Casablanca. El Idrissi est convaincu de la qualité de son effectif : “Le groupe est complémentaire. Nous avons rempli notre objectif de qualification. Le bilan est donc positif et nous allons nous appuyer sur ces jeunes dans l’avenir”. Stars actuelles : Younes Bnou Marzouk, Hamza Sakhi, Nabil Jaadi, Bilel Jellal, Mohamed El Bouazzati Le chiffre 10 – C’est le nombre de buts inscrits par la sélection marocaine en Coupe d’Afrique U-17 2013, à travers cinq joueurs différents. Il s’agit aussi du nombre de Lionceaux ayant fait mouche lors de la séance de tirs au but en conclusion du match pour la troisiéme place face à la Tunisie, ce qui n’a pas suffi à éviter la défaite (10:11).