Motsepe

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est dit “attristé” par le fait que la sélection marocaine de football ne puisse pas prendre part au Championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN-2023), en Algérie. 

“Cela m’attriste. Je veux que ces jeunes (équipe des U23) représentent le peuple marocain, mais aussi les Africains”, a déclaré M. Motsepe à la presse, à son arrivée vendredi à l’Aéroport de Rabat-Salé, en compagnie du président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, afin d’assister à la cérémonie de tirage au sort de la Coupe du monde des clubs, prévue du 1er au 11 février au Maroc.

Dans un communiqué rendu public jeudi, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) avait indiqué que la sélection marocaine n’était pas en mesure de faire le déplacement à Constantine en Algérie pour disputer la 7ème édition du CHAN et défendre son titre, dans la mesure où l’autorisation définitive de son vol Royal Air Maroc (RAM), transporteur officiel des sélections marocaines de football, de Rabat vers Constantine, n’a pas été confirmée.

“J’ai passé ces derniers jours à faire tout mon possible dans mes discussions avec le gouvernement algérien”, a indiqué M. Motsepe, reconnaissant l’existence d’un “blocage”. Et le président de la CAF de soutenir que “nous sommes attachés à l’esprit de la fraternité africaine et voulons travailler de concert dans le contexte du football et de montrer le meilleur côté du football africain.” 

“Nous ne sommes pas des politiques. Nous ne voulons pas que la politique s’invite dans le football”, a-t-il souligné.
Selon M. Motsepe, “nous devons, humblement, utiliser le football pour unir les peuples et nous allons réussir quel que soit le temps que cela va prendre, même des années. Nous continuons à travailler et nous sommes tous concernés.”