Image lionsdelatlas par défaut

Pour le premier match de son histoire en face finale de la CHAN, le Maroc se trouvait opposé au Zimbabwe. Au sortir d’une Coupe du Monde des clubs réussi par le Raja Casablanca et du gros contingent rajaoui qui composait notre EN locale, les Lions de l’Atlas était attendu au tournant. Et le moins que l’on puisse dire, c’et que l’on a été très dé&ccedilu.

Au coup d’envoi, l’équipe débuta avec un fort accent rajaoui, pas moins de 5 joueurs des verts étaient sur le terrain. Et les Lions de l’Atlas commencérent sur les chapeaux de roues en occupant le camp zimbabwéen mais ils ne parvinrent pas à se montret très dangereux, les meilleures occasions étant à mettre au crédit d’Issam Erraki qui tenta sa chance à plusieurs reprises sur des frappes de loin. Mais l’occasion la plus dangereuse de cette premiére mi-temps sera pour les “Warriors” avecSimbarashe Sithole qui se retrouve seul aprés un bon centre de la droite mais qui rate complétement la cage de Lamyaghri. 0-0 à la mi-temps.

En seconde période le Maroc a baissé le pied et le Zimbabwe s’est montré plus entreprenant sans pour autant être incisif. La seule grosse occasion marocaine sera l’oeuvre d’El Hachimi qui n’enroule pas assez sa frappe depuis le cotê gauche de la cage zimbabwéenne. Mais l’occasion du match est encore une fois zimbabwéenne avec Sithole qui trouve le poteau avant que Sadiki ne bute sur Lamyaghri.

0-0 c’est le score finale, le Maroc a énormément dé&ccedilu surtout sur le plan offensif avec notamment un Metouali fantomatique. Sur le plan défensif il y a eu des errement relativements inquiétant et au milieu de terrain seul Erraki a semblé au rendez-vous sans pour autant être transcendant.

Le Maroc est deuxiéme ex-aequo avec son adversaire du jour derriére l’Ouganda qui a pris la tête du groupe en s’imposant 2-1 face au Burkina Faso, prochain adversaire des Lions qu’ils affronteront jeudi 16 janvier à 18h GMT.