Achraf Hakimi

C’était prévisible dans le contexte actuel en France où la campagne présidentielle occupe les médias. La confidence d’Achraf Hakimi sur son choix du PSG n’aurait pas plus aux nationalistes franchouillards.

Dans une interview accordé à l’Équipe. le Lion de l’Atlas, Achraf Hakimi a confié qu’il a opté pour le PSG en raison de la présence d’une forte communauté musulmane. “Une des raisons qui font que je suis venu à Paris, c’est la communauté arabe musulmane qu’il y a ici. Je savais que d’un point de vue culturel, j’allais me sentir comme à la maison.”

En exprimant son attachement à sa communauté, le joueur âgé de 22 ans ne savait probablement pas qu’il allait se mettre à dos un membre du Rassemblement national (RN) ni encore un militant d’extrême droite.

Sur son compte Twitter, Julien Odoul, ancien mannequin converti en homme politique membre du Rassemblement national, a appelé à la fin de l’immigration. Il a expliqué qu’à travers les propos du joueur du PSG, impacte la France et ses français qui se sentent comme des étrangers dans leur propre pays.

Mieux que les statistiques démographiques, les commentaires du joueur du #PSG #Hakimi. Quand les étrangers se sentent « comme à la maison » chez nous, les Français se sentent comme des étrangers dans leur propre pays. Arrêter l’immigration est un enjeu de civilisation“, a-t-il écrit, créant une vive polémique sur le réseau social.

Son acolyte du RN, Samuel Lafont a, quant à lui, profiter de l’occasion pour tenter de relancer le débat sur l’immigration.

Dans un média d’extrême gauche, la déclaration d’Achraf Hakimi a été reprise avec l’intitulé : “Achraf Hakimi : grâce au Grand remplacement je me sens chez moi en France !