Image lionsdelatlas par défaut

Il s’appelle Isaac Success, attaquant de la sélection des moins de 17 ans des Super Eagles du Nigéria. Aprés avoir inscrit 5 buts lors des qualifications de la CAN U17, il est à nouveau meilleur buteur de la phase finale gr&acircce à un quadruplé marqué face au Ghana lors de la 1er journée.

Malheureusement pour ce joueur de Megapp Academy, ce ne sont pas ses 9 buts qui font aujourd’hui la une de la presse africaine mais plus tot son &acircge. En effet, dans une interview accordée à la CAF, le ” gamin” a déclaré à la presse qu’il avait Rashidi Yekini comme idole quand il était petit: ” Quand j’étais petit, mon héros s’appelait Rashidi Yekini. C’est à lui que je voulais ressembler. J’ai vu et revu des cassettes”. Si dans le meilleur des mondes cette déclaration serait passée inaper&ccedilue, les fréquentes falsifications des &acircges des joueurs ainsi que la derniére mise à l’écart de 9 joueurs juste avant le début de la CAN U17, ont poussé les journalistes ivoiriens de sport-ivoire à s’interroger sur l’&acircge d’Isaac Succés en se demandant comment ce joueur soit disant né en 1997, a pu avoir comme idole Rashidi Yékini, un joueur qui a cessé de briller juste aprés la Coupe du Monde 94. Il faut signaler que les tests IRM n’étaient pour le moment effectués que par les fédérations nationales et aléatoirement par la CAF au cours des compétitions, on apprend qu’à l’avenir, on pourrait s’orienter vers le controle systématique de tous les participants avant le début de chaque compétition.

Article deleopardsfoot. com