Mohamed El Arouch

Le jeune marocain, Mohamed El Arouch a du talent à revendre. Ce samedi lors de la finale de la coupe Gambardella, le jeune et talentueux meneur de jeu de L’OL espoir a éclaboussé la rencontre de son talent et de son insolence.

Durant cette final, El Arouch, qui était très attendu, a marqué un superbe but à la 66eme minute face à Caen à l’occasion de la finale du tournoi Gambarella qui s’est soldée par le score de parité 1-1.

L’équipe Lyonnaise a dû batailler jusqu’aux tirs au but pour s’adjuger le trophée qui leur fuit depuis près de 25ans. Durant la séance, Mohamed El Arouch nous a gratifié d’une superbe panenka, pleine de maitrise.

L’avenir Lyonnais et des Lions ?

El Arouch, qui a déjà joué pour les U16 français, possède également la nationalité marocaine. Ce qui laisse la porte entièrement ouverte pour le jeune pétri de talent et qui a signé son premier contrat pro l’été dernier avec le club de jean Michel Aulas et ce jusqu’en 2024.

Formation à Orange

C’est un leader technique mais aussi un leader d’engagement et de combativité sur la répétition et l’intensité des courses“, confie son entraîneur. “Il sait gratter beaucoup de ballons.”

Il y a de ça, car tout comme Maxence, c’est un garçon très apprécié dans un groupe, plein d’humilité, toujours souriant, et très intelligent dans le jeu“, approuve Amaury Barlet.

Une caractéristique qui avait déjà sauté aux yeux de Gilles Signoret lors de ses observations à Orange.

Un destin à la Benzema ?

De l’avis des observateurs et de ses divers formateurs, Mohamed El Arouch a le potentiel pour faire partie de l’effectif Lyonnais dès la saison prochaine et les avis sont unanimes. Le franco-marocain a le potentiel pour être le futur Benzema… Il est vrai qu’en France, on a la comparaison facile avec les jeunes pousses, mais il n’en reste pas moins qu’El Arouch a l’avenir devant lui et il semble radieux.

C’est dans les grands moments que les grands joueurs se dévoilent et Mohamed El Arouch avait coché cette finale contre Caen. Métronome du jeu lyonnais, il a apporté la cerise sur le gâteau avec une panenka au moment de s’avancer comme le premier tireur lors de la séance de tirs au but. Pas un excès de confiance de la part d’El Arouch, “juste ma spéciale, j’aime bien faire ça. C’est mon geste technique préféré et j’aime bien le faire.”