Image lionsdelatlas par défaut

Battu dimanche (3-2) à Khémisset, le Racing de Casablanca devra encore patienter pour valider son retour en premiére division. Un retour quasiment assuré puisque le club a besoin d’un seul point lors des deux derniéres journées pour célébrer officiellement sa montée.

Ce retour, quatorze ans aprés sa relégation, est rendu possible gr&acircce au travail minutieux de Abdelhak Rizkallah, alias Mendoza, qui a réussi à donner une &acircme à son équipe composée essentiellement de jeunes joueurs : “Cela fait quatre ans que je prépare cette petite équipe. Maintenant, elle arrive à maturité. Les joueurs ont réalisé une saison extraordinaire. Je crois que nous sommes déjà à 80% en premiére division&raquo. Au lendemain de leur victoire face au Youssoufia Berrechid lors de la 27e journée, l’ambiance était détendue au stade annexe du Racing de Casablanca. Joueurs, staff technique et médical étaient tout sourire face aux journalistes qui étaient venus assister à cette séance. Il faut dire que cette ambiance festive est tout à fait justifiée puisque le club vient de mettre le premier pas en Botola D1. Mathématiquement, il manque un petit point au Racing pour officialiser son retour chez l’élite, quatorze ans aprés sa relégation. “Cela fait quatre ans que je prépare cette petite équipe. Maintenant, elle est arrivée à maturité. Les joueurs ont réalisé une saison extraordinaire. Je crois que nous sommes déjà à 80% en premiére division&raquo, déclare Mendoza. Une ascension qui co&iumlncidera avec les festivités du centenaire du club créé en 1917. C’est donc un double événement que s’apprête à vivre le Racing de Casablanca. “J’ai promis d’organiser le centenaire du RAC, le plus ancien club du Maroc. Il y a des Racing man au Maroc et à l’étranger qui veulent participer à cette fête. Je me suis dit que le centenaire c’est beau, mais il faut leur offrir un deuxiéme cadeau, à savoir la montée. Les joueurs ont réalisé une saison extraordinaire. Je crois que nous sommes déjà à 80% en premiére division. Si on arrive à accéder officiellement &ccedila serait l’idéale puisqu’on fêtera en même temps la montée et le centenaire&raquo, a ajouté Mendoza tout sourire. Une saison aboutieEmmené par son entraîneur emblématique Abdelhak Mendoza, le RAC, qui fête cette année son centenaire, a réalisé une très belle saison avec un budget n’excédant pas les 4 millions de dirhams. Aprés 28 journées, les hommes de Abdelhak Mendoza sont leader de la Botola D2 avec 46 points acquis en 14 victoires, quatre nuls et 10 défaites. Il dispose de quatre points d’avance sur le troisiéme, le Mouloudia d’Oujda. Il ne manque qu’un petit point au Racing pour officialiser son retour chez l’élite. Un point que le club cherchera lors de la prochaine journée face à la Jeunesse Massira lors de la prochaine journée. Le Stade Pére Jégo rénové pour la montéeLes travaux de réaménagement du stade Pére Jégo, fief du Racing de Casablanca, fermé depuis quelques mois, se poursuivent à un rythme soutenu. Ils sont au niveau de l’installation du systéme de drainage. D’aprés Abdelhak Mendoza, les travaux devraient se poursuivre encore quatre ou cinq mois. En plus de l’installation d’une nouvelle pelouse naturelle, les travaux devraient concerner également l’éclairage, les vestiaires et la salle de conférence notamment. En attendant la fin des travaux, le RAC, en cas de montée, devra jouer au complexe Mohammed V. La réhabilitation de ce stade mythique entre dans le cadre du plan national de mise à niveau des infrastructures. Ayoub El Kaabi : l’homme de la montéeAuteur de 2 buts décisifs, Ayoub El Kaabi est le principal artisan de la montée du RAC. Trés bon finisseur, El Kaabi a souvent extirpé son club des situations mal engagées avec ses buts décisifs. “Je suis fier d’avoir pu aider mon club à réaliser un bon parcours jusqu’à maintenant. On touche presque au but&raquo, nous a-t-il indiqué tout sourire. Et de poursuivre : “la montée était un objectif que nous nous sommes fixé dés le début de la saison avec l’entraîneur et le staff technique. J’espére que notre travail sera couronné par la montée, qui co&iumlncidera avec le centenaire du club. J’ai réussi gr&acircce à l’aide de mes coéquipiers à inscrire 22 buts jusqu’à présent&raquo, a-t-il assuré.