Vahid et les bannis

Sous l’insistance du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, et l’énorme pression médiatique, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, se voit contraint de se reconcilier avec l’ensemble des joueurs marocains écartés par ses soins.

Aucun Lion de l’Atlas ne devra subir le diktat de Coach Vahid engagé par la FRMF pour servir la sélection nationale, propriété de tous les marocains. Le technicien franco-bosnien a commencé une tournée européenne de réconciliation à la surprise générale. Il a d’abord rendu visite à Noussair Mazraoui avant de faire escale à Londres pour rencontrer Hakim Ziyech. 

D’après certains médias marocains, Vahid Halilhodzic envisage également d’offrir une seconde chance à Amine Harit dès le prochain rassemblement. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas aurait appelé le milieu de terrain de Marseille pour dissiper tout malentendu entre eux.

Pour LDA, le retour des stars de la tanière était primordial et la fin a donc justifié les moyens, tous les moyens… Tant mieux si Vahid a mis de l’eau dans son vin comme la rédaction lui a suggéré à maintes reprises avant de le harceler avec ce qu’il ne supporte pas, à savoir “parler de son limogeage”.

Pour rappel, le Maroc affronte les États-Unis, le 1er juin à Cincinnati, en match amical dans le cadre de la préparation au Mondial 2022 au Qatar (21 novembre-18 décembre). Les Lions de l’Atlas joueront aussi les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2023, le 9 juin contre l’Afrique du Sud au Complexe Moulay Abdellah de Rabat, puis le 13 face au Liberia au Complexe Mohammed V de Casablanca.