Amine Bassi admire les Lions

Cela fait deux ans déja qu’Amine Bassi est annoncé sur le départ, mais le meneur de jeu lorrain évolue toujours avec l’AS Nancy.

L’international espoir marocain estime qu’il lui manquait quelque chose à travailler pour pouvoir prétendre à jouer en élite. “Même s’il y a toujours quelque chose à faire progresser, je n’avais pas ce côté défensif. C’était mon plus gros défaut. Aujourd’hui, cette mise à jour, c’est l’apparition de cet aspect-là. Je défends énormément avec mon équipe…”

Et d’ajouter : “C’est quelque chose en plus dans ma palette, et c’est bien pour mon équipe. Ce côté-là, je l’ai énormément travaillé, surtout avec Alain Perrin. Quand on est un joueur technique, on est plus porté vers l’avant que sur le côté défensif.”

Amine Bassi et les Lions

L’objectif inavoué d’Amine Bassi est de passer en Ligue 1. “Après, je suis bien à Nancy. Mais j’ai faim de jouer au-dessus. Mon rêve, c’est de jouer à un niveau supérieur et je mets tout en oeuvre pour que ça arrive. Mais il ne faut pas se presser. Je suis à Nancy, je suis bien,” précise le milieu de terrain marocain.

S’exprimant sur les Lions de l’Atlas, Amine Bassi, qui a hésité un court instant, rappelle que la sélection du Maroc, lui a apporté une autre expérience. “C’est une expérience en sélection, et c’est quelque chose de spécial. J’ai joué un match contre l’Italie, et ç’a été une belle découverte. Je ne voyais pas la sélection de cette manière. C’est vraiment une autre facette du footballeur. C’est une ferveur énorme derrière un pays. Je ne regrette rien,” affirme-t-il à France Football. 

Hakim Ziyech, Amine Harit, Sofiane Boufal… Le Maroc dispose de talent et de techniciens de haut niveau. “Ce sont des joueurs que j’admire, c’est une très belle équipe et un pays de dribbleurs. Je suis derrière eux,” conclut Amine Bassi