Image lionsdelatlas par défaut

Le bureau fédéral de Zetchi, qui songe se débarrasser d’Alcaraz dès ce mercredi, n’a plus le droit à l’erreur en ce qui concerne le choix du futur sélectionneur des Fennecs qui succédera à l’espagnol. Les dossiers des candidatures affluent mais un nom revient comme un boomerang.

Du choix du sélectionneur dépendra également l’avenir du président de la FAF, Mr Zetchi, fort critiqué pour sa décision unilatérale de nommer l’espagnole Alcaraz à la tête des Fennecs. D’où l’importance pour lui d’opérer le bon choix mais cette fois-ci en consultation avec les membres de son bureau fédéral. Comme nous l’avions annoncé la semaine dernière, le nom du technicien marocain, Badou Zaki est celui qui revient le plus fréquemment dans les discussions à propos des candidats potentiels à la succession d’Alcaraz. Cette fois-ci, c’est la télévision Algérienne qui fait part de cet intérêt mutuel. “N’importe qui rêve d’entraîner une sélection comme celle de l’Algérie” a déclaré l’actuel entraîneur de l’IR Tanger qui jouit d’une grande popularité en Algérie depuis son sacre en Coupe avec le CRB.