Image lionsdelatlas par défaut

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a indiqué que son instance allait se prononcer au sujet de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019, à l’issue de son Comité exécutif prévu le 27-28 septembre en Egypte.

Interrogé ce dimanche sur les antennes de RFI au sujet de cette organisation, le président de la CAF a de nouveau prié son interlocuteur de laisser « la CAF se réunir à la fin du mois et vous allez entendre après par le moyen de notre communication quelle est la position de la CAF par rapport à ça. Il y aura une prise de décision ou il y aura un ultimatum ça ce n’est pas aujourd’hui que je peux le dire. Il faut qu’on se réunisse pour voir ensemble le Comité. “a précisé Ahmad Ahmad qui n’a pas encore mis le pied au Cameroun depuis son élection à la tête de la CAF. Et de répondre aux critiques émanant du pays organisateur qui le soupçonne de favoriser clairement la délocalisation vers le Maroc. « Je peux vous dire, ce n’est pas la CAF qui retire l’organisation de la CAF, c’est le pays qui n’est pas prêt et il se désiste. Mais la CAF met simplement le cahier des charges. »« Vous êtes prêts, on organise. Vous n’êtes pas prêts, ça veut dire que vous-mêmes vous vous retirez de l’organisation. La réalité c’est que c’est le pays qui veut ou il ne veut pas. Et le reproche doit aller au pays et pas à la CAF “a expliqué le président de la CAF en mettant le pays organisateur devant ses responsabilités en cas de non respect du cahier des charges.