Achraf Hakimi le Lion de l’Atlas a été fortement sollicité par les médias espagnols notamment de par la confrontation qui arrive avec la Roja de Luis Enrique mais aussi de part sa nationalité Espagnole de par sa naissance. Il possède en cela le passeport Espagnol qui lui permet de ne pas être classé dans les joueurs extra-communautaire.

Il aura été question de cette rencontre qui opposera les Lions de l’Atlas à l’équipe Espagnole

Comment jouer contre l’Espagne ?

“Nous verrons comment l’entraîneur gère le jeu. Nous savons que l’Espagne aime garder le ballon, et nous essaierons de gérer le jeu à notre manière, l’essentiel pour nous n’est pas de nous fatiguer, de prendre possession d’eux parce que nous aimons aussi jouer au ballon.”

Vous avez une la chance de représenter l’Espagne pourquoi ne pas avoir continué ?

“Oui, c’était par intermittence avec la catégorie des garçons. Il y a eu des contacts, et je suis allé essayer l’équipe d’Espagne aussi et j’ai vu que ce n’était pas ma place, je ne me sentais pas chez moi, ce n’était pas ce que Je voulais ou vivais pour chez moi, qui est la culture arabe, étant marocain je voulais je serai ici avec le Maroc !”

“Avec le Maroc, j’ai plus d’importance à jouer, à toucher plus le ballon, ils me donnent l’importance d’être à l’aise. C’est complètement différent au Paris Saint-Germain, parfois tu cours et tu n’as pas le ballon !”

On sent à travers ces quelques déclarations son amour pour la nation marocaine et surtout son envie et son bien être d’en faire partie.
Il y retrouve la joie qui parfois peut lui manquer ailleurs et surtout cette dose de fierté qui le transcende.