Achraf Hakimi

Arrivé cet été à Paris, Achraf Hakimi a bien débuté la saison avant de rentrer dans le rang. Le PSG n’est plus flamboyant même s’ils sont qualifiés pour le deuxième tour de la Ligue des Champions et sont en tête de la Ligue 1.

« Il y a et aura toujours des critiques », indique le Lion de l’Atlas en conférence de presse avant le match contre le Club de Bruges.

« Il faut juste comprendre qu’il y a beaucoup de nouveaux joueurs dans l’équipe, il faut qu’on crée quelque chose, qu’on puisse s’entendre en dehors du terrain et suivre les idées du coach sur les terrains. Il faut de la patience, mais au final les supporters prendront du plaisir et nous aussi ».

Sa conférence :

Vous êtes arrivé cette saison, comment s’est passée votre adaptation…

« J’ai bien commencé, c’est vrai, j’ai marqué des buts aussi. Mais je suis défenseur, mon premier objectif est d’être un bon défenseur. Je prends des cours de français. »

Vous êtes très proche de Kylian Mbappé, comment est née cette complicité ?

« Nous sommes de très bons amis, la complicité est naturelle, on a le même âge, on aime le même genre de choses. »

Entre Bruges et Monaco dimanche, quel est le match le plus important ?

« Vous savez ce que je vais vous répondre. D’abord celui de demain (mercredi) puis celui du week-end. »

Avez-vous été surpris par cette équipe de Bruges lors du match aller ?

« J’avais déjà joué contre Bruges avec Dortmund, c’est un très bon club. Ils sont très forts chez eux. Demain ce sera pareil. »

Il y a beaucoup de critiques en ce moment sur le jeu du PSG, qu’en pensez-vous ?

« Les gens critiquent toujours qu’on joue bien ou mal, on les respecte, il y a beaucoup de nouveaux joueurs. On essaie de mettre en pratique les consignes de l’entraîneur. Cela demande du temps. »