hmadallah-crise

Après quelques semaines d’accalmie, l’Wazo rare, Abderrazak Hamdallah a décidé de revenir à son passe-temps préféré en provoquant des crises.

En effet, l’ex Lion de l’Atlas fait de nouveau parler de lui après avoir déclenché une nouvelle crise avec le service communication de son club. Les responsables médias d’Al Nasr n’auraient pas été épargnés par ses dures déclarations.

Cette nouvelle crise est annoncée par le département communication d’Al Nasr via le compte officiel et le réseau social «Twitter». Le communiqué indique que Hamdallah était absent des derniers entraînements en marge du match contre Al Taawoun. Il précise que Hamdallah a eu l’accord de son coach pour s’occuper de sa mère alors malade.

Faux s’insurge l’attaquant marocain ! Contre toute attente, Hamdallah est sorti avec un tweet qui contredit totalement le communiqué du club. “Mon absence de l’entraînement aujourd’hui est due à certaines procédures spéciales pour moi avec l’autorisation du coach. “

Il a ajouté: ” Je ne sais pas d’où vient cette information, ni la personne qui vous a divulgué de fausses nouvelles sur la santé de ma mère. Je sais que celui qui a dit ça est un menteur. ”

La star marocaine pourrait encourir des sanctions administratives. Comme l’écrit Ahmed Al-Amir: «Selon le Code de professionnalisme, la direction du club Al-Nasr devrait punir Hamdallah. “Et d’ajouter: “Cela est contraire à l’article 3 et à l’article 26 du Règlement type sur les violations. Il devra être puni pour avoir utilisé les médias sociaux pour exprimer des questions administratives et organisationnelles sans l’autorisation de l’administration”