hamdallah

Statistiquement, Abderrazak Hamdallah a battu tous les records la saison dernière en se hissant en tête des buteurs mondiaux.

Avec 34 buts inscrits avec Al Nassr Riyadh avant la CAN-2019, Hamdallah avait de quoi justifier sa place dans la tanière. Beaucoup ont milité pour sa présence dans les 23 Lions de l’Atlas partant pour l’Egypte. Les plus fans n’hésitaient pas à comparer sa performance en Arabie Saoudite à celle de Messi avec le FC Barcelone.

Il est vrai que le Lion de l’Atlasa fait sensation en Arabie Saoudite multipliant les Hat-tricks. Mais c’était l’année dernière. Hamdallah a même terminé sa promenade en devenant le premier joueur à marquer lors de 12 matchs consécutifs en Arabie.

Et aujourd’hui ?

En ce début de saison, l’attaquant marocain se distingue surtout par son manque d’efficacité devant le but. A ce jour, Abderrazak Hamdallah n’a inscrit qu’un seul but en 4 rencontres de Ligue saoudienne.

Cela rappelle son début très timide à son arrivée avant son récital dans la deuxième partie de saison. On espère qu’il réalisera un autre exploit du genre, mais rien n’est moins sûr. En tout cas, Hamdallah débute timidement sa saison. C’est un attaquant en manque de confiance qui rejoindra les Lions de l’Atlas fin cette semaine.

Pour l’instant, seule la performance de l’année dernière plaide en faveur de la convocation de Hamdallah pour les prochains matchs amicaux. Exigera-t-il encore une fois un traitement digne de son statut ?

Quel accueil sera réservé à Hamdallah par les occupants de la tanière après le mélodrame d’avant CAN ?Retrouvera-t-il sa confiance et son efficacité lors des matchs amicaux contre la Libye et le Gabon ?

SourceLDA