Younes Belhanda

Quelle sera la future destination de Younes Belhanda ? L’international marocain, libre depuis la résiliation unilatérale de par Galatasaray aurait eu un récent entretien avec le président du club truc.

A l’issue de cet entretien, une déclaration est accordée à Younes Belhanda, qui voudrait évaluer la meilleure alternative avec son manager avant de prendre une décision. Retourner à Istanbul chez les rouges et jaunes, revenir en France ou s’exiler en Arabie Saoudite, telles sont les possibilités qui s’offrent à ce jour au marocain de 32 ans.

La fin de saison catastrophique du Galatasaray en Super Lïg est une conséquence de la gestion tout aussi catastrophique du club cette saison. Preuve de l’atmosphère est la décision de se séparer d’un joueur juste pour une critique banale sur l’état d’une pelouse.

Aujourd’hui et avec le recul, le Galatasaray aimerait récupérer Younes Belhanda dont le contrat a été résilié unilatéralement à la suite de cette décision. Fatalement, le marocain a mal vécu cette situation qui lui offre malgré tout deux possibilités pour terminer sa carrière. Un retour aux sources à Montpellier ou un exil doré en Arabie Saoudite.

Younes Belhanda, qui a quitté Galatasaray de manière mouvementée, a pris contact avec Laurent Nicollin pour discuter d’un retour possible à Montpellier. Le président de 48 ans a déclaré que Belhanda souhaitait revenir dans son club formateur. “Après avoir quitté Galatasaray, il m’a contacté pour le rencontrer et m’a dit qu’il serait très heureux de revenir à Montpellier. Il y a plusieurs paramètres pour parvenir à un accord“, a confié Nicollin fils.

Et d’ajouter : “Nous nous sommes revus il y a 10 jours. Nous sommes au même stade. Il veut définitivement retourner à Montpellier. Il a de meilleures offres financières et des options plus exotiques que les nôtres, mais il veut revenir ici avec sa famille.

Et la meilleure offre reçue par Younes Belhanda vient d’Al Hilal. Le cador de la Ligue professionnelle saoudienne a proposé à Younes Belhanda un contrat de 3 ans pour 5 millions d’euros par an, soit la coquette somme de 15 millions d’euros avant sa retraite définitive.

Le Bésiktas et l’Olympiakos, également liés au joueur marocain, auraient du mal à concurrencer l’offre saoudienne et la perspective financière qu’elle présente. L’avenir de Belhanda devrait donc se jouer en Montpellier et Riyad.