Walid Cheddira

Une première contradiction de Walid Regragui avec la convocation de Walid Cheddira ? On serait tenté de le croire si l’on se fie à la déclaration du sélectionneur national lors de sa conférence de presse de lundi dernier.

Ce n’est pas parce que tu as 5-6 matchs en pro et tu sais que la Belgique, les Pays-Bas ou l’Espagne te regarde que tu me fais du chantage pour vite jouer une coupe du monde. Si tu es marocain et tu veux vraiment jouer avec les Lions de l’Atlas, alors il faut être régulier et patienter pour mériter une place,” a expliqué le nouveau patron de la tanière des Lions de l’Atlas.

Tels étaient en substance les mots de Walid Regragui tenus lors de sa conférence de presse après la publication de sa première liste. Des propos qui visent plusieurs joueurs mais pas forcément l’attaquant de Bari, Walid Cheddira, auteur de 4 buts en Seria B cette saison (plus 3 passes décisives).

L’idée n’est pas de contester les choix de Regragui mais de relever le paradoxe en reconnaissant que Walid Cheddira n’a pas pas encore confirmé au plus haut niveau au même titre qu’Amine Salama ou encore Ismael Saibari. Le néo-Lion de l’Atlas évolue en Seria B avec Bari après deux prêts en Seria C les deux saison précédentes. Ses performances au plus haut niveau se limitent donc à son parcours depuis le début de la saison et ses statistiques sont plutôt impressionnantes.

En tout cas, elles sont suffisantes pour le nouveau sélectionneur national qui a décidé de parier sur cet attaquant de 24 ans en le conviant à la prochaine concentration des Lions de l’Atlas. Pour Regragui, la présence de l’attaquant de Bari se justifie et pour Cheddira, c’est une convocation plus que méritée après sa rentrée débordante avec le maillot Bari pour lequel il a marqué 9 buts, toutes compétitions confondues. C’est par ailleurs son meilleur début de saison depuis ses 21 buts marqués chez les amateurs de Sangiustese avant son passage chez les pros avec Parme, Arezzo, Lecco et Mantoue. 

Dans la tanière des Lions de l’Atlas, Walid Cheddira devra faire face à la concurrence représentée par des attaquants confirmés tels que Youssef En-Nesyri, Ryan Mmaee, Sofiane Boufal, Soufiane Rahimi, Ayoub El Kaabi ou encore Hakim Ziyech.