Image lionsdelatlas par défaut

Le président de la Fédération tunisienne de football (FTF), Wadii Jarii, a réitéré sa confiance à l’entraîneur de la sélection tunisienne, Henri Kasperczak, en dépit de l’élimination en quarts de finale de la CAN 2017 par le Burkina Faso (0-2).

“Kasperczak est maintenu dans son poste&raquo, a déclaré le président de la FTF à la presse locale à son arrivée avec la délégation tunisienne à l’aéroport de Tunis-Carthage, en provenance de Libreville. Il a indiqué que “la sélection tentera d’améliorer son rendement et de corriger ses erreurs en prévision des prochaines échéances&raquo, ajoutant que “le même staff technique sera à la tête de la sélection lors des matchs restants des qualifications au Mondial 2018&raquo. “On continuera le travail avec un groupe de 27 joueurs avec la possibilité de le renforcer par deux ou trois autres joueurs afin de donner à l’entraîneur un éventail de choix&raquo, a-t-il souligné en faisant allusion à certains éléments expatriés, ajoutant que “la Fédération tentera de les convaincre de rejoindre la sélection même si cela paraît difficile&raquo. Kasperczak, qui a conduit le onze tunisien en quarts de finale de la CAN 2017, a été vivement critiqué pour ses choix tactiques et les changements effectués lors du match de samedi face au Burkina Faso.