Le champion du monde poids légers d’arts martiaux mixtes (MMA), le Russe Khabib Nurmagomedov, s’en est pris vendredi au président français Emmanuel Macron et à ses « disciples » qui ont défendu les caricatures du prophète Mohamed.

Originaire du Daguestan, une république de Russie à majorité musulmane, Khabib Nurmagomedov a publié sur son compte Instagram, suivi par 25 millions de personnes, une photographie du dirigeant français avec une empreinte de chaussure dessinée sur le visage.

« Que le Tout Puissant défigure cette ordure et tous ses disciples qui au nom de la liberté d’expression insultent la foi de plus d’un milliard et demi de musulmans », a écrit le sportif, dans un message en russe et en arabe.

«Croyez-moi, ces provocations auront pour eux de graves conséquences car les pieux ont toujours le dernier mot », a poursuivi Khabib Nurmagomedov, 32 ans, qui a annoncé dimanche sa retraite sportive pour tenir une promesse faite à sa mère.

Emmanuel Macron a défendu les caricatures du prophète Mahomet après l’assassinat mi octobre par un islamiste d’un professeur français, qui avait montré l’un de ces dessins lors d’un cours sur la liberté d’expression. Depuis, des manifestations contre M. Macron et des appels au boycott de produits français ont eu lieu dans des pays à majorité musulmane.

Mardi, le dirigeant de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, avait déjà violemment critiqué Emmanuel Macron, le traitant de «terroriste» qui «appelle secrètement les musulmans à commettre des crimes».

L’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo avait publié ces caricatures en 2006 après que leur publication par un quotidien danois avait provoqué la colère de nombreux musulmans dans le monde, et avait été victime en 2015 d’un attentat jihadiste qui a fait 12 morts. (avec Figaro)