WAC-RAJA-LDA

Le WAC poursuit à Pretoria ses préparatifs pour le match devant l’opposer, ce samedi dans la capitale sud-africaine, au Mamelodi Sundowns avec l’ambition d’empocher les trois points pour occuper la tête du groupe.

“Nous venons à Pretoria avec l’objectif de remporter le match contre Mamelodi”, a indiqué l’entraîneur du Wydad, Sébastien Desabre.

Les Rouges préparent dans la sérénité leur match dans les installations luxueuses de l’université de Pretoria. A l’exception d’Ismail Haddad resté à Casablanca pour recevoir des soins, aucune blessure n’est à déplorer dans les rangs des Casablancais, dont le moral est au beau fixe dans l’attente de ce nouveau clash contre un adversaire qu’ils connaissent très bien.

Les deux clubs se sont rencontrès à neuf reprises dans le cadre de la Ligue des Champions depuis 2017, avec quatre victoires pour le WAC, deux pour le Mamelodi Sundowns et trois nuls.

«Le match à l’allure d’un challenge certes, mais nous allons essayer de tout mettre en place pour gagner et prendre la tête du groupe», indique Desabre, très confiant dans la capacité de ses protégés à sortir un grand match.

Déjà qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, deuxième plus prestigieuse compétition continentale après la Coupe d’Afrique des Nations, les joueurs du WAC affichent une détermination claire de confirmer leur retour en force sur la scène nationale et continentale.

Leur coach se dit, toutefois, prudent, plaidant en faveur d’un jeu efficace mais sans trop s’aventurer physiquement, le but étant de garder la forme des joueurs dans la perspective des quarts de finale.

Le prochain tour s’annonce des plus relevés avec la qualification des géants de l’Afrique dont le Raja de Casablanca, l’Espérance de Tunis, le TP Mazembe (République Démocratique du Congo) et le Zamalek (Egypte).

Engagé récemment par le WAC, Desabre souligne qu’il poursuit sa quête d’une formation encore plus solide avec un regard scrutateur sur les talents que le club légendaire de Casablanca regorge.

Il se dit satisfait de la cohésion qui commence à se renforcer au sein de son groupe soudé, selon lui, autour d’un seul projet, à savoir de briller au championnat national comme dans la Ligue des Champions.

Fidèle à son surnom de «fleuriste”du temps où il était joueur, Desabre veille au grain lors des entrainements de son club, peaufinant les tactiques qu’il compte mettre en œuvre non seulement lors de la rencontre contre le Mamelodi Sundowns mais pour roder ses effectifs pour les prochains rendez-vous.

«Nous disposons d’un groupe jeune, avec de nouveaux joueurs qui s’intègrent au sein de l’équipe», a-t-dit, soulignant que son objectif est de bâtir un groupe capable d’aller le plus loin possible dans les compétitions africaines.

Comme à chaque déplacement du WAC en terre sud-africaine, le match de samedi contre le Mamelodi anime les débats dans les médias comme dans les rues de Pretoria où est basé le Mamelodi Sundowns, surnommé «les Brésiliens», en référence à ses couleurs, jaune et bleu, rappelant celles de la sélection du Brésil.

De telles rencontres rappellent chez les afficionados du ballon rond au pays de Nelson Mandela les souvenirs des légendes du football marocain et les prestations des Lions de l’Atlas notamment en coupe du monde. (MAP)