Image lionsdelatlas par défaut

La sélection nationale du Maroc a assuré l’essentiel dans sa course pour la qualification à la phase finale de la CAN-2019 prévue en Egypte juin prochain. Si la défense reste fidèle à la réputation qu’elle s’est construite sous la direction de Renard, l’attaque, quant à elle, est demeure moins efficace en terme de réussite contrairement aux milieux qui tirent leur épingle du jeu, à l’image de Ziyech, meilleur buteur de la tanière depuis l’arrivée du technicienfrançais en 2016.

Avec des joueurs qui prennent de l’âge et d’autres qui ont changé de club pour des destinations exotiques, la pointe de l’attaque de la sélection nationale va probablement constituer un chantier important pour le sélectionneur national qui devra faire le tri entre les prétendants au poste de dernier attaquant. A l’heure actuelle, le plus constant en sélection et en club est le jeune attaquant, Youssef En-Nesyri, auteur d’une saison prometteuse avec Leganes, avec 10 apparitions, deux buts inscrits et une passe décisive dans l’un des meilleurs championnats du monde, à savoir LaLiga. Il a également marqué deux buts en une apparitions en Copa del Rey. Le natif de Fès s’est également distingué avec les Lions de l’Atlas ces derniers mois en inscrivant un doublé contre le Malawi. Contrairement à En-Nesyri qui poursuit sa progression au plus haut niveau, le discret, Khalid Boutaib est plutot sur une pente inverse depuis son retour du Mondial 2018. L’ancien attaquant de Malatyaspor a décidé de changer d’air en quittant la Turquie pour rejoindre le club égyptien d’El Zamalek. Il totalise 13 apparitions en Super Lig cette saison avec 4 buts inscrits et 3 passes décisives délivrées. Boutaib a également joué 3 rencontres et inscrit un but avec les Lions de l’Atlas, contre les Comores. L’international marocain débarque en Egypte avec l’objectif de décrocher le titre national et d’aller le plus loin possible en Coupe de la CAF. Son rendement avec El Zamalek dans les semaines à venir sera prépondérant pour prétendre à une place dans le 11 de base de Hervé Renard. Certes, Il a été sacré “Meilleur joueur étranger” de l’année 2018 en Egypte, seulement, Walid Azarou peine à confirmer cette saison. L’attaquant de 23 ans a joué 10 matchs de la Ligue égyptienne et une rencontre de Ligue des Champions avant de se blessé au début de cette année. Il a inscrit 2 buts et délivré deux passes décisives. Un bilan plutôt maigre avant sa déchirure musculaire qui va l’éloigner des terrains pour encore au moins 3 semaines. Alors qu’il était attendu après son sacre au CHAN 2018 avec les Lions de l’Atlas locaux, Ayoub El Kaabi est allé tenter l’aventure dans le championnat chinois pour évoluer avec la formation deHebei China Fortune FC qui a terminé la saison à la 6è place au classement général. L’ancien attaquant du RSB a fait 13 apparitions avec Hebei, il a inscrit 5 buts dont 3 après son retour du Mondial. Le Championnat chinois était à l’arrêt depuis le début novembre, El Kaabi ne reprendra la compétition qu’au début de Mars 2019, soit plus de 4 mois d’inactivité et un manque de compétitivité qui risque de l’éloigner des matchs de préparations prévus fin mars. Son transfert en Chine pourrait lui coûter sa place dans les 23, d’autant que d’autres attaquants seront au top de leur forme avant le début du premier stage. A l’image de Rachid Alioui qui est entrain de se refaire une santé avec le promu en Ligue 1, Nimes Olympiques, après avoir raté le début de la saison en raison de sa blessure survenue quelques semaines avant le Mondial. Rachid Alioui reste malgré tout discret même si son temps de jeu est devenu conséquent, l’attaquant marocain de 26 ans a participé à 10 rencontres de Ligue 1 et a inscrit 4 buts depuis son retour courant octobre 2018. Tous ces attaquants de qualité éprouvent beaucoup de résistance et de difficultés pour s’illustrer aisément chaque weekend comme le fait l’attaquant marocain, Abderrazak Hamdallah dans le championnat saoudien. Ce Lion de l’Atlas brille en ce moment aux côtés de son compatriote Nordin Amrabat, il a inscrit 2 super Hattrick cette saison et totalise à ce jour 9 buts et 2 passes décisives en 13 matchs avec Al Nasr. A ces attaquants, il convient d’ajouter Mimoun Mahi (5 buts et 4 passes décisives) et Yassine Bammou (2 buts) qui peinent avec leurs clubs respectifs pendant qu’on évoque un possible retour en Europe de Youssef El Arabi (20 buts) qui serait courtisé par le Fenerbahçe de Nabil Dirar.