Lions de l'Atlas

Après 4 journées des éliminatoires Qatar 2022, l’Afrique connait désormais deux des dix nations qui disputeront les barrages au mois de mars prochain.

Avec 12 points sur les 12 mis en jeu, les Lions de la Teranga et les Lions de l’Atlas ont décroché avec brio leur billet pour l’ultime tour des éliminatoires du Mondial 2022. Ce sont par ailleurs les seuls sélections à avoir réalisé un sans-faute, preuve que les éliminatoires en Afrique sont rudement disputés et que beaucoup d’autres nations gardent leurs chances de qualification aux barrages.

Groupe A :

Rien n’est encore joué dans ce groupe. L’Algérie n’aura pas fait de détail dans sa double confrontation avec le Niger. En déplacement à Niamey, les Fennecs l’ont aisément emporté grâce à des buts de Mahrez, Mandi, Bennacer et Bounedjah (4-0).

Une nouvelle victoire éclatante qui permet à la bande de Djamel Belmadi de retrouver la tête du groupe A avec 10 points mais grâce à son impressionnante différence de buts (+17). Cependant les Etalons du Burkina Faso, qui ont également 10 points, n’ont pas dit leur dernier mot et comptent bien écarter les Champions d’Afrique pou passer au tour suivant.

Tout se décidera lors de l’ultime journée lorsque que les deux formations se croiseront sur la fameuse pelouse du Stade Tchakir le 14 novembre prochain.

Groupe B :

Les Aigles de Carthage sont en tête du groupe avec 10 points récoltés en 4 matchs. Ils sont talonnés par le Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale qui accuse 3 points de retard.

Le match de la 5è journée sera déterminant pour ces deux sélections qui s’affronteront le 11 novembre prochain au Nkoantoma à Bata

Groupe C :

Les Super Eagles pourraient regretter leur défaite surprise face à la Centrafrique lors de la troisième journée (1-0). Le Nigeria s’est rattrapé au match retour avec une victoire convaincante 2 à 0, mais le faux pas a remis le Cap-Vert dans la course.

Ce dernier est sorti vainqueur de ses deux confrontations avec le Liberia (1-2, 1-0) et pointe à la deuxième place du groupe à seulement deux points du Nigeria (9 pts) qu’ils affronteront en novembre.

Groupe D :

Un grand de l’Afrique quittera les éliminatoires à l’issue du 2è tour, reste à déterminer lequel. Le duel à distance se poursuit entre les Lions Indomptables et les Eléphants. Ces derniers sont leaders avec 10 points mais ils sont talonnés par des Lions qui ont battu à deux reprises les “Mambas” du Mozambique le 8 puis le 11 octobre.

Les Camerounais comptent 9 points et s’accrochent à leur deuxième place du groupe D en attendant le choc de la 6è journée contre la Côte d’Ivoire.

Groupe E :

Mali et Ouganda se tiennent à distance de 2 points en attendant les deux dernières journées des éliminatoires décisives pour ces deux sélections, notamment la 6è lorsque les deux se croiseront à Bamako. Un avantage pour le Mali qui évoluera à domicile lors de ce choc.

Groupe F :

Les Pharaons ont pris une option mais ils ne sont pas encore officiellement qualifiés pour le troisième tour. les Égyptiens ont fait un grand pas en avant en battant 3 à 0 son adversaire directe, la Lybie chez elle. Trois jours plus tôt, ils avaient déjà vaincu les Chevaliers de la Méditerranée à Alexandrie (1-0).

Avant ses matchs face à l’Angola et au Gabon en novembre, l’Égypte, qui affiche 10 points, est désormais à 4 unités son premier poursuivant, la Libye. Ils sont à une victoire de la qualification.

Groupe G :

L’Afrique du Sud et le Ghana se tiennent à distance respectable à l’issue des 4 premières journées. Les Bafana Bafana sont premiers du groupe avec 10 points mais les Black Stars ne sont qu’à un point.

Lors de la 5è journée, l”Afrique du Sud accueillera le Zimbabwe alors que le Ghana jouera en déplacement contre l’Ethiopie. Il faudra sans doute attendre la 6è journée et le choc entre le Ghana et l’Afrique du Sud pour déterminer le qualifié de ce groupe.

Groupe I :

Rien n’est encore joué dans ce groupe très ouvert mené par la Tanzanie et le Bénin avec 7 points chacun. La RD Congo reste à l’affût avec 5 points au compteur.

Le Bénin et la Tanzanie se sont neutralisés lors de leur double confrontation pour la plus grande joie de la RD Congo qui reste en embuscade. Les Léopards affronteront les deux leaders actuels au mois de novembre et en cas de double victoire, ils valideront leur billet pour le troisième et dernier tour qualificatif.

Rappelons que les Lions de l’Atlas sont assurés de figurer dans le top 5 africains au classement de la FIFA. Ils seront donc versés dans le chapeau 1 aux côté du Sénégal en attendant la confirmation de la qualification de la Tunisie, de l’Algérie et du Nigeria, respectivement 2è, 3è et 5è du classement FIFA actuel.

En résumé, rien n’est encore fait pour l’Algérie, la Tunisie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la Libye, l’Afrique du Sud, le Ghana et le Burkina Faso. Idem pour le Mali, le Nigeria, l’Ouganda, le Cap Vert, le Bénin, la Tanzanie et la RDC qui restent toujours dans la course pour l’un des huit billets restants.