Image lionsdelatlas par défaut

Il est difficile de dégager une équipe type mais aussi très difficile de lire dans les pensées d’Hervé Renard qui porte bien son nom puis qu’il nous surprend à chaque match avec des titularisations et choix tactiques inédits.

Dire qu’il ne sait plus à quel saint se vouer et qu’il peine à trouver la formule adéquate c’est se croire plus filou que lui. Or c’est loin d’être le cas. A part spéculer sur le choix tactique et celui des joueurs, il sera difficile de deviner la composition avec laquelle Renard va entamer son premier duel contre le Mali. Le 11 de base change selon la disponibilité des joueurs mais aussi en fonction de l’adversaire comme les Aigles du Mali qui demeurent redoutables même s’ils occupent la dernière place du groupe avec un point récolté contre le Gabon. La prudence sera donc de mise sans omettre que l’offensive est notre seule arme pour s’adjuger les 3 points de la victoire face à des Aigles qui comme les Lions de l’Atlas, n’auront pas d’autres alternatives que la victoire pour espérer rester dans la course. Est-ce que Renard va opter pour un 4-4-2, un 3-4-3 ou un 4-5-1 ? Peu importe la manière ou le choix tactique pourvu que l’objectif soit atteint dira-t-on sans rentrer dans des analyses et formules savantes. Chaque schéma tactique a ses avantages et inconvénients et pour gagner, il n’y a pas de secret, il faut tenir compte des forces et faiblesses de l’adversaire, être plus efficace, plus audacieux et surtout, marquer un but de plus.