hakimi

Achraf Hakimi est actuellement au cœur d’une “bataille” dans les coulisses et par médias interposés entre le PSG et Chelsea. Son transfert passionne de chaque côté de la manche.

En effet, quand on parcourt les médias français, on constate que beaucoup mènent une vaste campagne en faveur du Paris Saint-Germain prétendant que le Lion de l’Atlas de 22 serait tout proche de signer à Paris pour un long séjour.

Le club financé par les qataris, a fait d’Achraf Hakimi sa priorité en ce mercato estival. Après une première offre de 60M€ refusée par l’Inter, les parisiens auraient formulé une deuxième offre ajoutant 15M€. Toujours insuffisant pour le club italien qui en réclame 80M€ ; plus bonus.

Ainsi, le PSG est désormais disposé à verser 75M€ pour s’attacher les services de l’international marocain, Achraf Hakimi. Un montant qui souffle un vent d’optimisme chez les médias français et les supporters parisiens désormais persuadés que le PSG arrivera à sa fin.

Seulement, outre-manche, la presse anglaise tient un tout autre discours et annonce le marocain comme la prochaine recrue de Thomas Tuchel.

Le manager des Blues a déclaré vouloir deux à trois renforts dont les noms ont été soumis à Marina Granovskaia. Avec Haaland, Hakimi constituerait également l’une des priorités de Chelsea bien déterminé à contrecarrer les plans du PSG, rival potentiel en Ligue des Champions.

Pour les médias anglais, Chelsea disposerait d’un sérieux avantage. En effet, en plus de s’aligner systématiquement sur les offres parisiennes, le club londonien dispose de plusieurs joueurs inutilisés qui intéressent grandement l’Inter.

En plus des 75M€, le technicien allemand et son club seraient disposés à inclure jusqu’à deux joueurs dans la transaction en échange des services d’Achraf Hakimi.

Qui remportera la bataille Hakimi ? Le plus offrant bien évidemment puisqu’il ne s’agit plus que de l’agent. Spectateur neutre, le supporter marocain souhaite que son Lion de l’Atlas rejoigne le club qui lui offrira les meilleures conditions sportives et financières.

“Un max de temps de jeu et un max d’oseille”, dira un fan des Lions de l’Atlas. Et c’est peut peut les deux cartes que le PSG devra jouer car avec Chelsea, la première condition n’est pas garantie avec Thomas Tuchel.

Le parallèle avec Hakim Ziyech est vite fait mais ce dernier n’a pas été choisi par l’allemand contrairement à Achraf Hakimi qui le sera. Le traitement ne sera certainement pas le même et Tuchel fera son possible pour que Hakimi s’impose dans le 11 de base. Il devra justifier l’investissement colossal des Blues.

Chelsea pourrait également jouer la carte Hakim Ziyech en le maintenant dans l’effectif pour la saison prochaine alors qu’on évoque son possible départ. Achraf Hakimi pourrait être séduit par la perspective de jouer avec son compatriote en club. Il le sera davantage si son ami Erling Haaland débarque à Stamford Bridge.