El Haddadi encadre En-Nesyri

L’arrivée de Youssef En-Nesyri est important pour Séville. Ses deux buts lors du dernier match contre Osasuna ont rompu une mauvaise séquence pour l’équipe à domicile.

En-Nesyri, 22 ans , a dû supporter le poids de la pression dès son arrivée à Séville. Le club andalou a payé 20 millions pour s’attacher ses services. Il est l’une des signatures les plus chères de l’histoire des andalous.

La première décision de Youssef En-Nesyri, convenue avec Séville, était d’éviter la pression et de renouer avec l’efficacité. L’intention de Monchi était de lui enlever toute responsabilité, conscient qu’il est un joueur introverti à surveiller de près. 
Pour faciliter son adaptation, Munir El Haddadi a joué un rôle très important malgré leur rivalité pour une place de titulaire. L’hispano-marocain a pris la responsabilité d’encadrer son nouveau partenaire et compatriote.

C’est une de très bonne personne et il fait son chemin“, explique Munir lors d’une conversation avec MARCA. “Il est timide, tu sais,” ajoute Munir à propos de Youssef En-Nesyri. 

Les deux joueurs effectuent le Ramadan et jeûnent comme tous les musulmans. Ils partagent la religion, la langue et parfois les repas, suffisamment pour créer un lien solide en cette période délicate. “Nous parlons en arabe, lui, moi et Bono,” précise Munir.

Munir El Haddadi n’a pas eu un début de carrière facile avec une succession de prêt à Valence et Vitoria. Malgré son statut de réserviste, Munir n’hésite pas à jeter des fleurs sur Youssef En-Nesyri qui l’a poussé sur le banc. “Depuis son arrivée, il a contribué et marqué des buts. Il va faire de grandes choses. Il est rapide, il a le sens du but et il aide l’équipe,” a souligné Munir qui se considère comme le frère aîné d’En-Nesyri à Séville.