Hicham Dguig

L’entraîneur des Lions de l’Atlas futsal, Hicham Deguig a affirmé que l’équipe nationale croit en ses chances de se qualifier pour le prochain tour de la Coupe du monde, prévue du 12 septembre au 3 octobre prochains en Lituanie.

Dans des déclarations à la presse en marge du tirage au sort effectué mardi à Zurich, en Suisse, qui a placé le Maroc dans le Groupe C aux côtés de la Thaïlande, le Portugal et les Îles Salomon, M. Deguig a relevé que « le résultat du tirage au sort a montré que nous avons des chances de se qualifier au prochain tour malgré des matchs difficiles ».

Le tirage au sort est équilibré (…) Il existe des équipes fortes et d’autres moins. On est tous à pied d’égalité et le Maroc s’est retrouvé dans un groupe fort“, a-t-il expliqué, précisant que les Lions de l’Atlas s’apprêtent à entamer la prochaine phase de la Coupe du Monde.

Et d’ajouter que la sélection nationale a accumulé une bonne expérience, notamment après les échecs en Coupe du monde en Thaïlande en 2012 et en Colombie en 2016.

S’agissant de sa vision des prochaines échéances, le coach a relevé qu’ “il faut se concentrer sur le premier match contre les Îles Salomon, une équipe à ne pas sous-estimer“, notant que la Thaïlande est l’une des équipes pionnières de futsal au niveau du continent asiatique, tandis que le Portugal, champion d’Europe et demi-finaliste de la Coupe du Monde, est l’un des favoris sur le papier.

Hicham Deguig a exprimé son souhait de surmonter les contraintes imposées par le coronavirus en cherchant à affronter des équipes susceptibles de jouer les premiers rôles lors de cette compétition afin d’atteindre un haut niveau de préparation.

Le Maroc s’est qualifié à la Coupe du Monde après avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations, qui s’est déroulée à Laâyoune, en battant l’Égypte sur le score de 5 buts à 0, avant de confirmer sa suprématie en remportant le 5è championnat arabe de Futsal après leur victoire au Caire face aux « Pharaons » sur le score de 4 buts à zéro. (MAP)