Image lionsdelatlas par défaut

L’Observatoire du football, est un groupe de recherche faisant partie du Centre international d’étude du sport, créé en 2005.

Sachant que le CIES, lui, est un fondation de la FIFA, datant de 1995 qui, depuis 2012, estime la valeur de transfert des joueurs internationaux, selon de nombreuses variables concernant les performances et les caractéristiques de chacun. Que valent les nôtres dans le gotha du footboll mondial? Le CIES nous apprend que les clubs intéressés par nos internationaux devraient débourser pas moins de 138 millions d’euros! Parmi les trente-deux (32) nations participant à la grand-messe du Mondial russe, le Maroc est classé 21ème quant à la valeur pécuniaire de ses internationaux. Le Panama est bon dernier avec la « modique “somme de 15 millions d’euros, alors que deux pays européens et le Brésil sont sur le podium. La Seleção Brasileira 2018, de Neymar, qui vaut 27 millions d’euros, est troisième du classement du CIES. La seconde position est détenue par The Three Lions (Les Trois Lions), surnom de l’équipe d’Angleterre avec 1,39 milliard d’euros. Et le haut du pavé revient aux Tricolores français entraînés par Didier Deschamps qui valent 1,41 milliard d’euros sonnants et trébuchants. A noter que l’Iran, notre premier adversaire ce vendredi 15 juin, est aussi en queue du peloton, ainsi que l’Arabie Saoudite, formant le trio bon dernier avec le Panama. Quant à tous les joueurs des 32 sélections présentes en Russie, ils valent 12,6 millards d’euros comme valeur marchande de transfert que les clubs recruteurs devraient débourser pour leur recrutement.