objectifs-752x440
 En conférence de presse, le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, s’est exprimé sur le match qui l’attend demain face aux Lions de l’Atlas en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

Le sélectionneur des Écureuils, Michel Dussuyer, s’est exprimé aujourd’hui en conférence de presse au stade d’Al Salam au Caire, à propos du huitième de finale de la CAN entre le Bénin et le Maroc demain soir à 17 heures au Caire.

Ancien sélectionneur des Éléphants de Côte d’Ivoire, Michel Dussuyer n’ignore rien des Lions de l’Atlas: “Cette équipe du Maroc je la connais bien. Déjà pour l’avoir rencontrée avec la Côte d’Ivoire en qualifications (pour la Coupe du Monde) ou lors de la défaite à la Can 2017. C’est un postulant pour le titre, c’est une équipe qui assez de talents. C’est une grosse équipe et un gros challenge pour nous”.

Alors que le Maroc a survolé le groupe D avec 3 victoires, le Bénin n’a pas encore remporté de match dans cette CAN, ce qui n’inquiète pas le sélectionneur des Écureuils: “Je sais la difficulté de la tâche qui nous attend. Même si je suis conscient de cela je sais aussi qu’on aura à cœur de tout donner sur ce match. On va jouer au maximum de nos possibilités”.

Sur ses rapports avec Renard, qu’il a connu en tant que joueur à l’AS Cannes, Dussuyer explique: “Je connais bien Hervé, nos rapports vont au-delà du rapport d’entraîneur à entraîneur. Je suis très heureux de son parcours, de là où il est aujourd’hui. Pour le football africain, il a fait un travail exceptionnel. »

Le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, ne pourra pas compter sur trois de ses joueurs demain face au Maroc, en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.
La sélection du Bénin a effectué sa dernière séance d’entraînement ce jeudi en fin d’après-midi, en prévision du match face au Maroc vendredi, en huitième de finale de la CAN 2019.

Tous les hommes de Michel Dussuyer y ont participé sauf le gardien Fabien Farnolle et le défenseur central Seidou Guéro Barazé, tous les deux blessés. Demain le Bénin devra se passer de l’attaquant du club anglais d’Huddersfield Steve Mounié, suspendu en raison de cumul de cartons jaunes.

Présent également lors de cette conférence de presse, l’attaquant Mickaël Poté, auteur du doublé contre le Ghana, s’est montré très optimiste vis-à-vis de la rencontre de demain: “on a prouvé qu’on avait les joueurs pour rivaliser avec les autres équipes. On ne va pas s’arrêter là”.

Pour rappel, le Bénin est qualifié en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations pour la première fois de son histoire.