Image lionsdelatlas par défaut

Le prochain adversaire des Lions de l’Atlas, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, n’est autre que la Guinée Equatoriale, une équipe peu connue des marocains.

La seule confrontation entre le Maroc et la Guinée Equatoriale s’est soldé par une victoire tirée par les cheveux des Lions. Cette année, l’équipe nationale tentait tant bien que mal de se reconstruire après avoir été éliminé de la Coupe du Monde 2010 et de la Coupe d’Afrique de la même année. Le Maroc avait terminé dernier de son groupe, composé du Cameroun (premier), du Gabon (2 éme) et du Togo (3 éme).

En août 2010, alors que le Maroc attendait l’arrivée d’Eric Gerets, qui était encore avec Al Hilal, Dominique Cuperly assurait l’intérim. Le 11, le Maroc affrontait la Guinée Equatoriale pour la première fois de son histoire. Une rencontre dont l’objectif de la FRMF, alors dirigée par Ali Fassi Fhri, était de redonner envie aux supporters de revenir au stade pour soutenir les Lions. Ces derniers ont, en fin de compte, réussi à s’imposer sur le score de 2 buts 1, même si les guinéens avaient ouvert le score à la 38 éme minute. Il fallu 2 passes décisives de Soufiane Alloudi à Youssouf Hadji pour arracher la victoire (66′ et 80′). Si les coéquipiers de Chamakh avait été plus réalistes, la Guinée Equatoriale n’aurait pas tenu aussi longtemps à 10 joueurs seulement.

Composition des Lions :

Maroc : Nadir Lamyaghri, Mehdi Benatia, Michael Basser, Hicham Mahdoufi, Chakib Benzoukane, Mbark Boussoufa, Adel Taarabt, Karim Ahmadi, Merouane Chamakh, Adil Harmach, Nabil Zhar

Entraîneur : Dominique Cuperly