Image lionsdelatlas par défaut

Le Real Madrid, tenant du titre, et le Bayern Munich voudront confirmer leur large succés acquis à l’aller et à domicile, respectivement contre Naples (3-1) et Arsenal (5-1), mardi (20h45) lors du 8es de finale retour de la Ligue des champions.

Entre les deux “challengers”, Naples est celui qui peut nourrir le plus d’espoirs. Avec un précieux but à l’extérieur inscrit à Santiago-Bernabeu, les Napolitains n’ont en effet “qu’à” l’emporter 2-0 pour se qualifier. Simple sur le papier, une telle performance risque d’être très difficile à réaliser tant le Real Madrid a su se rassurer ce week-end à Eibar (1-4), aprés plusieurs résultats décevants depuis la victoire 3-1 à l’aller. Mais Naples, fort de son succés de prestige samedi à l’AS Rome (1-2), de la forme de Dries Mertens qui se découvre une vocation de buteur journée aprés journée, et de l’appui du bouillant public du stade San Paolo, a des raisons d’y croire. Plus compliqué pour Arsenal Pour Arsenal, cela s’annonce plus compliqué. Depuis la démonstration du Bayern à l’aller (5-1), les Gunners n’ont pas rassuré leurs supporters, notamment à Liverpool samedi (défaite 3-1) et Arséne Wenger ne cesse d’être remis en cause pour ses choix tactiques. Au contraire de son homologue Carlo Ancelotti, qui surfe sur un rythme impressionnant en championnat d’Allemagne. Arsenal sera en outre privé de son eneur de jeu allemand Mesut &Oumlzil, a annoncé Arséne Wenger lundi. “&Oumlzil n’est pas dans le groupe. Il a été malade. Il ne s’est entraîné qu’une seule fois, hier (dimanche, ndlr), et je ne crois pas qu’il soit physiquement prêt à intégrer le groupe”, a en effet déclaré l’entraîneur fran&ccedilais lors d’une conférence de presse au centre d’entraînement d’Arsenal, au nord de Londres.