Image lionsdelatlas par défaut

Les critiques portées sur le choix des joueurs ou sur l’engagement de quelques Lions de l’Atlas semble donner ses fruits à deux exceptions près puisque toutes les stars de classe mondiale seront présentes à l’occasion du match important contre le Cameroun prévu à Casablanca le 16 novembre prochain.

Ainsi, hormis l’absence de Hamza Mendyl déclaré forfait pour cause de blessure, la liste de Renard enregistre quelques retours significatifs dans la tanière à l’occasion du match contre le Cameroun qui risque d’être historique pour les Lions de l’Atlas en cas de victoire face aux Lions Indomptables. Une rencontre à ne pas manquer pour les joueurs qui espèrent participer à la CAN prévue au Cameroun en juin 2019.  C’est pourquoi, nous retrouvons les principaux noms qui ont participé aux 3 dernières journées en plus de Sofiane Boufal, Amine Harit, Oualid EL Hajjam, Abdelillah Hafidi et Mehdi Benatia qui effectuent leur retour pour la plus grande satisfaction du sélectionneur national, Hervé Renard toujours en quête de la qualification. Bien évidemment, ces joueurs n’ont pas quitté leur club pour décompresser mais bien pour pour faire d’une pierre deux coups en décrochant une victoire historique et en validant le ticket qualificatif en cas de revers du Malawi contre les Comores. Renard compte particulièrement sur la fouge de Boufal, les accélérations de Harit et la fraîcheur physique de Benatia pour aider ses autres protégés à atteindre ce double objectif au terme d’une affiche qui s’annonce difficile pour les deux clans de Lions. Le milieu offensif du Celta de Vigo, Soufiane Boufal revient en sélection après pratiquement un an d’absence. Sa dernière convocation remonte au match Cote d’Ivoire – Maroc disputé le 11 novembre à Abidjan, il était resté sur le banc et partagé la joie de la qualification à la Coupe du Monde avant de s’éloigner tout doucement du groupe en partie à cause de conflit avec l’entraîneur de Southampthon qui l’avait exclu du groupe. Depuis mi-septembre et après avoir manqué le match contre le Malawi, Sofiane Boufal a retrouvé davantage de temps de jeu mais n’était pas encore à 100% de sa forme physique et ne s’était pas encore affirmé avec le Celta Vigo, il fera quelques apparitions qui deviendront de plus en plus fréquentes pour lui permettre d’inscrire deux jolis buts et une passe décisive en 372 minutes disputées en 9 matchs de Liga. Son retour en ce moment est totalement justifié de par son temps de jeu croissant et de par le rendement encouragent qu’il livre pour une première expérience en Espagne. Concernant Amine Harit, on ne sait toujours pas ou il se situe après le drame de cet été. Le jeune Lion de l’Atlas a eu un début de saison très difficile sur le plan mental malgré le soutien de son club contraint de le mettre sur le banc le temps de retrouver son football et son envie de jouer. Et c’est tout naturellement que Harit a perdu sa place dans le 11 de base de Schalke 04 sans pour autant perdre la confiance de son entraîneur qui lui a octroyé 690 minutes de temps de jeu en 11 matchs, toutes compétitions confondues.  A l’heure actuelle, Harit ne compte d’une seule passe décisive à son actif mais il ne tardera pas à améliorer ses statistiques car il est sur une courbe ascendante en terme de temps de jeu qui augmente au fil des matchs de Bundesliga et de Ligue des Champions. On rappellera qu’Amine Harit avait manqué le match contre le Malawi pour cause de sanction infligée par le sélectionneur Hervé Renard. Il a également manqué la double confrontation contre les Comores mais cette fois-ci pour cause de blessure. Le 3ème revenant et non des moindres n’est autre que le Capitaine des Lions de l’Atlas, Mehdi Benatia, qui enregistre son retour en sélection nationale après une retraite internationale et quatre matchs manqués dont 3 pour se préserver exclusivement à son club dans l’espoir de gagner une place de titulaire. N’ayant toujours pas atteint son objectif après 3 mois, le défenseur central de la Juve s’est finalement décidé à répondre favorablement à la convocation de Renard pour ne pas compromettre ses chances de participer à la CAN 2019, d’autant que sa situation en club n’a guère évolué puisqu’il totalise seulement 450 minutes de temps de jeu en 5 matchs, toutes compétitions confondues. Son retour était donc prévisible, voire logique à l’approche de la fin de l’année, date à laquelle le sélectionneur national compte dégager l’effectif qui l’accompagnera au Cameroun en cas de qualification. Ci-dessous, la liste des 25 convoqués avec le temps de jeu en club de chaque joueur : Gardiens: El Kajoui (900), Bounou (990), Tagnaouti (90?)Défenseurs: Da Costa (810), Saiss (196), Benatia (450), Hakimi (840), Dari (90?), El Hajjam (324), Mazraoui (1632)Milieux: El Ahmadi (786), Ait Bennasser (619), Boussoufa (0), Belhanda (891), Fajr (1067), Harit (690), Boufal (372), Dirar (0), Hafidi (90?), Ziyech (1730)Attaquants: Amrabet (541), Idrissi (1206), El Kaabi (893), Boutaib (926), Azaro (450)Si on fait une brève analyse des chiffres, on constate rapidement que les Lions du Eredivisie dépassent tous les 3 la barre des 1200 minutes de temps de jeu, loin très loin devant les trois Lions locaux de la liste qui sont étrangement tous les 3 avec un temps de jeu tres inferieur depuis le début de la saison (pas de chiffre exacte). Difficile pour un esprit critique de ne pas se poser des questions ! Peut-etre pour le match amical contre la Tunisie prévu le 20 novembre à Rades ?Merci pour la calculette qui nous donne un temps de jeu moyen de 665 minutes, l’équivalent de 7 matchs complets en toutes compétitions confondues depuis 3 mois. On précisera aussi que ce temps “indicatif” est sujet à évolution puisqu’il reste encore au moins un match à disputer en club pour l’ensemble des Lions de l’Atlas convoqués exceptés bien sûr Boussoufa et Dirar. Ziyech, Mazraoui et Benatia seront engagé en Ligue des Champions et le championnat le weeked prochain avant de rejoindre Skhirate pour entamer la préparation des matchs face au Cameroun et la Tunisie. Source des chiffres : transfermarkt et whoscored.