Image lionsdelatlas par défaut

Depuis sa victoire en finale de la Coupe de Belgique et la qualification pour les playoffs 1, un vent nouveau souffle au Standard, qui se met sans doute secrètement à rêver d’un exploit retentissant en cette fin de saison.

Le mercato hivernal réussi avec l’arrivée de Mehdi Carcela et une ambiance au beau fixe au sein de l’équipe auront permis à l’entraîneur Ricardo Sa Pinto et à ses hommes de remonter la pente après une début de saison compliqué. Les Rouches jouent à présent sans pression et pourraient se rapprocher à seulement trois points de la deuxième place des Playoffs 1 en battant Anderlecht ce mercredi soir (coup d’envoi à 20h30). Si le titre semble encore loin (Bruges compte actuellement neuf points d’avance), l’ancien capitaine du Standard, Réginal Goreux, estime que le club liégeois est sur la bonne voie pour être à nouveau champion, lui qui a vécu la belle épopée sous Michel Preud’homme en 2008. “On commence seulement à trouver une certaine stabilité, et on va peut-être garder 18 des 25 joueurs du noyau actuel. Il y a à nouveau une étiquette sur cette équipe, et d’une certaine manière je retrouve les bases d’il y a dix ans, au niveau de l’entente, de la cohésion”, a-t-il expliqué dans une interview accordée à nos confrères de L’Avenir. Selon le latéral droit, le Standard peut viser le titre dans les “deux ou trois ans”. “On peut aussi améliorer le rendement du centre de formation. En 2008, il y avait quatre ou cinq joueurs formés au club”, explique-t-il. “Avoir raté les play-off 1, à deux reprises, cela a fait mal, mais il faut tirer un coup de chapeau au président d’avoir remporté deux trophées en trois ans. Avec ce qui est mis en place, le Standard peut se positionner pour le titre dans les deux ou trois ans. “Carcela sur Twitter : “Today it’s. Classico’s Day Standard VS AnderlechtLe match le plus chaud ! Supporters je compte vous pour chauffer tout ca. Que le meilleur gagne