Image lionsdelatlas par défaut

Toujours en vacances, le sélectionneur national, Hervé Renard fera bientôt sa rentrée pour reprendre son travail et poursuivre la préparation des Lions de l’Atlas qu’il a qualifiés pour la phase finale de la CAN 2019.

Après ses vacances au Sénégal, le sélectionneur national du Maroc quittera l’Afrique pour aller assister aux derniers matchs du Championnat d’Asie qui se tient en ce moment aux Émirats arabes unis. Il rentrera ensuite au Maroc pour animeruneconférence prévue le 31 janvier prochain à Casablanca sur le thème «Le Management des équipes et la Gestion de la Performance». Occasion pour le technicien français de retracer son parcours inespéré puis de tirer des enseignements de son expérience afin d’instruire les managers sur la gestion d’équipes en entreprise. Un parcours qu’il a récemment confié à Jeune Afrique. ” Quand Claude Le Roy m’a proposé d’être son adjoint au Ghana, j’étais en national, le troisième niveau en France. Onze ans plus tard, je suisle sélectionneur du Maroc, une des meilleures équipes d’Afrique, avec qui j’ai disputé la Coupe du Monde, j’ai gagné deux fois la CAN avec deux équipes différentes…”En coordination avec la FRMF, le sélectionneur national, Hervé Renard et son équipe auront pour missionde convaincre le nouveau joueur du Real Madrid, Brahim Diaz, afin qu’il rejoigne la tanière des Lions de l’Atlas. Nul doute que l’un des arguments fera référence à l’expérience de Munir El Haddadi qui regrette son choix précipité. Malgré l’échec de la première rencontre en Angleterre, la FRMF envisage de relancer les discussions en rétablissant le contact avec la famille de Diaz, notamment son grand père résidant au Maroc, pour influencer le choix de la pépite. Parallèlement à cela, Hervé Renard poursuivra le programme qu’il a concocté pour la préparation des Lions de l’Atlas en marge de leur participation à la phase finale de la CAN 2019. D’aucuns estiment que le Maroc est l’un des grands favoris pour remporter le trophée en Egypte, mais le sélectionneur du Maroc préfère parler de “gros Outsiders” sur lequel il va falloir compter sachant que la réussite est le résultat d’un grand travail qui débutera dès la fin de mars avec les matchs amicaux prévus en cette date Fifa.