Image lionsdelatlas par défaut

Le nouveau président du Liberia a été investi ce lundi devant une foule de plus de 35 000 personnes.

Dans une atmosphère de liesse populaire, il a promis de préserver les acquis démocratique, de lutter contre la corruption et de construire un Liberia « d’égalité, de liberté, de dignité et de respect ». Reportage. « Dans ma vie, j’ai passé beaucoup de temps dans des stades de football. Mais aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Je peux vous garantir que cette fois-ci il n’y aura ni gagnant, ni perdant. “À peine ces mots lancés, et la clameur s’est emparée du grand stade de Monrovia. Une joie qui a résonné en écho dans les rues de la capitale libérienne. Debout devant 35 000 personnes, dans sa tunique immaculée, la super-star du pays a prononcé ses premiers mots de président. « Cette cérémonie marque le passage de témoin d’un gouvernement démocratiquement élu à un autre, mais aussi d’une génération à une autre. Cela confirme que la démocratie existe au Liberia. Soyez sûrs que cela va continuer », a promis George Weah, rappelant les années de guerre et de souffrance dans le pays.