En-Nesyri

Selon la presse espagnole, le directeur sportif du FC Séville, Monchi travaille déjà pour renforcer l’attaque l’été prochain. Se prépare-t-on au départ de Youssef En-Nesyri ou à celui de de Jong ?

Monchi aurait donc jeté son dévolu sur un attaquant qui arriverait dans des conditions très avantageuses, c’est à dire libre de tout contrat.

Ce mouvement n’implique pas forcément le départ de l’un ou l’autre des deux attaquants actuels de l’équipe, même si les offres ne manqueront sûrement pas pour Youssef En-Nesyri compte tenu de sa grande performance.

Lors du dernier marché d’hiver, West Ham a présenté une offre formelle à l’international marocain qui, selon le président sévillan, José Castro, atteignait 38 millions d’euros au total. C’est-à-dire presque le double de ce qu’il a coûté un an plus tôt lorsqu’il est arrivé de Leganés avec une clause libératoire d’un montant de 20 millions d’euros.

Se séparer du meilleur buteur de l’équipe au milieu de la saison aurait cependant été imprudent. Mais West Ham a indiqué qu’il reviendra à la charge l’été prochain. Autant dire que la prochaine proposition devra être bien plus importante compte tenu de l’effervescence habituelle du mercato estival.

Financièrement parlant, le FC Séville pourrait réalisé une très bonne affaire en profitant de la surenchère entre clubs intéressés. Le club andalous pourrait empocher trois fois la valeur de son investissement mais il ne semble pas décidé à se séparer de son jeune Lion de l’Atlas. Ses projets pour En-Nesyri sont différents et, selon les médias espagnols, le club aurait déja fait une offre à Youssef pour améliorer son contrat qui se termine en 2025.

Désormais, on parlerait d’une clause libératoire de 80M€ avec une revalorisation importante de son salaire pour contrer l’offre de 3M€/an formulée par les Hammers. De quoi blinder le bail du marocain pour les années à venir, du moins jusqu’au mercato qui suivra le Mondial 2022.