Image lionsdelatlas par défaut

La Confédération Africaine de Football (CAF) a officiellement répondu aux attaques et accusations de l’égypte dont un bras de fer entre les deux à propos d’un contrat de diffusion des compétitions Africaines a poussé la Justice égyptienne d’enquêter ouvertement sur le patron de la Confédération Issa Hayatou.

La CAF a ainsi réagi de maniére officielle à travers un communiqué en précisant que ” le contrat avec Lagardére Sports ne contrevient en rien à une législation nationale ou supranationale, tel qu’établi par des opinions juridiques catégoriques à ce propos. ” L’instance poursuit : ” Les zones de commercialisation des droits audiovisuels ne s’appliquent pas qu’aux compétitions de la CAF, mais correspondent à un découpage universellement admis et reconnu. Notamment dans la commercialisation des droits des événements sportifs “. . Avant de conclure : ” Il est à noter que même pour la Coupe du Monde, les droits commerciaux sont cédés pour plus d’une édition dans la zone Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Aucune commercialisation n’est faite pays par pays. Ceci est également valable pour l’essentiel des championnats européens. “