Image lionsdelatlas par défaut

Le sociétaire du Dynamo Kiev, Younés Belhanda, s’est confié à la presse Fran&ccedilaise, désireuse de connaitre son sentiment en marge des évenements politiques qui secouent l’Ukraine depuis quelques semaines, l’international Marocain a déclaré“Au début, on a cru que &ccedila n’allait pas nous atteindre. Mais quand on est rentré du stage de Marbella, &ccedila a vraiment explosé. On peut ne plus être en sécurité à Kiev. On habite en centre-ville, on est à 600-700 métres des manifestations. Donc, ce n’est pas loin et, de chez moi, on entend les bruits, les coups de feu. Je savais que si il y avait la vie de ma femme, de mon frére ou de moi-même en danger, j’allais partir sans poser de questions à personne. &raquo

Le milieu offensif Marocain, envisage sérieusement d’écourter son séjour en Ukraine au vue des incertitudes et de l’instabilité du pays pas du tout rassurantes. ” &Ccedila dépend s’il va y avoir la guerre ou pas. On ne sait pas, on est dans le flou complet, &ccedila commence à agacer un peu. Si &ccedila empire ou que &ccedila ne s’arrange pas, je verrais avec le président. “.

L’international Marocain, arrivé à Kiev moyennant un montant supérieur à 10M&euro, ne serait pas opposé à l’idée de retrouver un club de Ligue 1, l’OM se serait déja positionner pour l’engager dés la fin de la saison en cours.