Image lionsdelatlas par défaut

La trajectoire d’Ibrahim Maaroufi est bien singuliére qui l’a amené jusqu’au Rodéo, en passant par l’Inter de Milan, o&ugrave il a cotoyé Ibrahimovic, Figo, Cambiasso ou encore Zanetti. &Agrave 28 ans, le milieu de terrain qui a connu une premiére titularisation au sein du club italien à juste 17 ans a depuis suivi un long chemin de croix, entre mauvais choix et blessures. Il arrive au Rodéo avec l’ambition de se refaire une santé.

Il revient sur son parcours : “J’ai commencé mes matchs en professionnel à l’Inter à 17 ans. Sans parler de regrets, le destin est écrit, je n’y pense pas sinon on n’avance pas. Des regrets, j’en aurai à 35 ans quand j’arrêterai. J’ai fait des erreurs, je le reconnais, j’ai m&ucircri, j’espére que j’aurai ma chance pour évoluer dans des clubs plus haut, j’ai eu des propositions de clubs asiatiques ou africains. &raquo Sa venue au Rodéo s’est faite par une relation commune avec Aziz Kourak, le président du club. “C’est un ami qui connaît bien le président qui nous a mis en relation. Cela s’est fait en quelques semaines. Je ne connaissais pas le Rodéo même si j’avais suivi son parcours en Coupe de France. Mais je ne me suis pas lancé aveuglément dans un nouveau club, à mille kilométres de ma famille. J’ai voulu savoir o&ugrave je mettais les pieds. &raquo Pour Ibrahim Maaroufi tout est réuni pour que le club et lui s’y retrouvent. “J’ai tout à prouver, vis-à-vis du président, du club. C’est bénéfique pour moi et pour le club. Je ne veux pas me projeter trop loin. L’objectif c’est de prendre les trois points à chaque match, de revenir physiquement. Je serai sans doute à 100 % pour un club de CFA ou CFA 2, mais à 70 % seulement d’un club professionnel. Footballistiquement tout est encore là, c’est physiquement que je dois retrouver mon niveau. J’ai été très bien accueilli par tout le monde. Je suis content, je vais faire de mon mieux. Il n’y a que le travail qui paye. &raquo Et le challenge est de taille avec la perspective pour le Rodéo d’aller chercher la seconde place du classement.