Image lionsdelatlas par défaut

Le sélectionneur français des Lions de l’Atlas Hervé Renard a accordé un entretien à Kifache. com, dans lequel il répond à certaines questions qui occupent les esprits des fans des Lions de l’Atlas, sans pour autant apporter suffisamment d’éclaircissements sur certains sujets, notamment la pesante absence de Medhi Benatia.

Hervé Renard se montre rassurant, en indiquant que son groupe de joueurs va très bien  en témoigne, selon lui, la prestation de ceux qui jouent moins et qui se sont montrès prêts lors du match retour au Comores (4e journée des éliminatoires de la CAN 2019 le 16 octobre dernier) dans un contexte particulier. De la double confrontation contre les Comores, le sélectionneur national tire un bilan comptable satisfaisant tout en soulignant des prestations insatisfaisantes qu’il justifie par les nombreuses absences. Il met en avant l’équilibre d’un groupe de joueurs en disant « Je suis fier de mon groupe, même dans les moments un peu plus difficiles. Et rien ni personne n’ébranlera l’équilibre de ce groupe. Même les personnes les plus négatives. Je suis le garant de cet équilibre, qui a été dur à construire, mais qui est bien réel ».

Evoquant l’absence de certains joueurs lors du dernier rassemblement, Renard souhaite éteindre les polémiques et rappelle qu’Amine Harit, le milieu de terrain de Schalke 04, fait partie intégrante du groupe et que son absence n’est due qu’à son absence. Il n’exclut pas non plus du groupe Sofiane Boufal à qui il reconnait ses indéniables qualités. Le milieu de terrain du Celta Vigo, doit en revanche faire preuve d’exemplarité et accepter les règles imposées par le sélectionneur. A la question que tout le monde ou presque se pose sur l’avenir de Medhi Benatia en sélection, le technicien français concède qu’il n’a pour l’instant pas réussi à convaincre le défenseur de la Juventus à revenir dans la tanière des Lions de l’Atlas, « j’en suis le premier responsable, je ferais tout mon possible pour qu’il revienne “nous apprend Renard, sans nous apporter plus précisions sur ce cas qui interroge.