Image lionsdelatlas par défaut

Le franco-marocain, Mattéo Guendouzi n’est pas un joueur qui laisse indifférent, surtout pas un sélectionneur national comme Hervé Renard à l’affût de tout prodige d’origine marocaine susceptible d’intégrer la tanière des Lions de l’Atlas.

Interrogé sur le cas du jeune gunner, le technicien français a rappelé qu’il faut laisser le temps au temps comme il a fait avec un certain Amine Harit qu’il qualifie de “petit prodige”. “J’étais à Londres récemment, mais ce n’était pas pour lui. Je lui ai parlé une fois lorsque jouait à Lorient. Mais vous savez, on ne peut pas forcer quelqu’un à jouer avec nous. ” a lancé le sélectionneur en réponse à une question d’Al Mountakhab sur le jeune franco-marocain, Mattéo Guendouzi. ” Ça dépend de lui et de son entourage. À titre d’exemple, Harit a pris du temps et au final, il a voulu jouer pour les Lions de son plein gré” a-t-il précisé.