La FRMF pourrait se séparer de son sélectionneur, Vahid Halilhodzic sans que son limogeage ne coute de l’argent à l’instance marocaine ou encore à l’état. Son limogeage “ne coûtera aucun dirham“, assure le président Faouzi Lekjaa.

FMis sous pression par les médias, les supporters et même par quelques cadres de la sélection comme Romain Saiss, Vahid Halilhodzic pourrait jeter l’éponge et quitter la tanière sans mener les Lions de l’Atlas au Qatar.

Intervenant au parlement lors de la réunion de la commission des finances , Fouzi Lekjaa a assuré que “la FRMF ne paiera aucun arriéré en cas de résiliation du contrat qui la lie à l’entraîneur bosnien, Vahid Halilhodzic.” précisant par la même occasion que son départ ne coutera rien non plus à l’état.

Pour remplacer le coach du Maroc, la presse locale ou encore les supporters marocains espèrent la nomination de Walid Regragui ou encore Houcine Ammouta, mais la FRMF pourrait finalement confier la mission délicate de mener les Lions de l’Atlas au Qatar au technicien français, Laurent Blanc.

Ce dernier est toujours libre depuis son départ du club qatari d’Al Rayyan tout comme Lucien Favre qui reste le choix idéal pour plusieurs observateurs marocains. Le techncien suisse est cité à Nice en cas de dépar de Christophe Galtier au Paris Saint-Germain d’Achraf Hakimi.